SEPECAT Jaguar A n°91

Livré à l’armée de l’Air en 1977, le Jaguar A n°91 connaît, jusqu’en 1986, divers détachements au Tchad et plusieurs missions de guerre. Il achève sa carrière au début de l’opération « Tempête du Désert » le 17 janvier 1991, touché par un missile lors du raid sur Al-Jaber. Démonté et rapatrié en France à bord de deux Transall C160, il est transféré en 1994 sur la base aérienne 279 de Châteaudun où il sert de support pour la formation des mécaniciens aux réparations des dommages de combat. De 2011 à 2020, l’appareil est confié aux soins du conservatoire Canopée.

Les enjeux géopolitique de la Guerre du Golfe

Le 2 août 1990, deux ans après le cessez-le-feu conclu avec l’Iran, les armées irakiennes envahissent le Koweït pour s’emparer de ses gisements pétroliers et de sa façade littorale sur le Golfe persique convoités par Saddam Hussein.

Après l’échec d’un règlement diplomatique du conflit, la coalition internationale composée de 35 États dont les États-Unis, la France et le Royaume-Uni, s’engage le 17 janvier 1991 dans un conflit ouvert contre l’armée irakienne. La coalition constitue la plus grande « armada aérienne » depuis la seconde guerre mondiale. Elle mène 110 000 sorties larguant plus de 16 000 tonnes par semaine de munitions sur l’Irak, avec 1 800 chasseurs écrasant au sol l’aviation irakienne et détruisant le potentiel militaire de Saddam Hussein.

Seule mission menée à basse altitude, le raid sur Al-Jaber est la première des missions aériennes conduites par les avions français lors de l’opération Desert Storm. Ce conflit constitue une véritable révolution pour l’Armée de l’air par rapport aux dernières opérations qu’elle a menées notamment en Afrique. Guerre électronique, armements de précision, utilisation du GPS, capacités de commandement et de contrôle sont autant de progrès technologiques qui vont désormais façonner les opérations aériennes menées depuis.

Dévoilement du Jaguar A91 au musée de l'Air et de l'Espace

Table-ronde au musée de l'Air et de l'Espace à l'occasion des 30 ans de la Première Guerre du Golfe

Dans la même période :

Casque de vol stratosphérique EFA type 23

Turboréacteur CFM56

Turboréacteur Adour

Embraer EMB-312F Tucano

SEPECAT Jaguar E

SEPECAT Jaguar A

Dassault Étendard IVM

Soukhoï SU-22M-4

MiG-23 ML

Morane-Saulnier MS.472 Vanneau

North American T-6G Texan

Fouga CM170R Magister

Republic F-84F Thunderstreak

North American F-100D Super Sabre

Dassault MD-454 Mystère IV A

North American F-86K Sabre

S.N.C.A.S.E SE.535 Mistral

Dassault MD-456 Super Mystère B2

Lockheed P2V-7 Neptune

Douglas AD-4NA Skyraider

Dassault Mirage IV A

Dassault Mirage F1 CRISTAL

DASSAULT MIRAGE III C

Dassault Mystère IV A

Dassault M.D 450 Ouragan

Nord-Aviation Nord 262 E Frégate 72

Transall C160

Transall C160 R18 Ville de Kolwezi (61-MM) F-RAMM

Saab Sk 37E Viggen

Saab J 32E Lansen

Saab J 35A Draken

Douglas DC-8 SARIGuE F-RAFE

Dassault Super Etendard Modernisé SEM 64

Breguet Br.1150 Atlantic 61

Exposé dans le même hall :

Turboréacteur CFM56

Turboréacteur Adour

Dassault Mirage IV A

Rolls Royce Trent 900

Aérospatiale-BAe Concorde Sierra Delta 213 F-BTSD Air France

BAC-Sud Aviation Concorde prototype 001 F-WTSS