Hansa Jet HFB 320

L’avion Dakota sera fermé à la visite entre le mardi 21 et le jeudi 22 mai inclus. Le Hall Seconde Guerre mondiale reste accessible pendant cette période.

Le hall Concorde sera fermé le vendredi 24 mai pour le montage du festival Cercle. Le tarif de l’entrée, check-in & boarding pass, est adapté en conséquence.

Le musée sera fermé le samedi 25 et le dimanche 26 mai à l’occasion du festival Cercle.

Le hall Concorde sera fermé le vendredi 7 juin.
Merci de votre compréhension.

Objet du mois

Le premier vol du prototype de l’avion allemand Hansa Jet HFB 320 est organisé le 21 avril 1964. Pourvu d’une cabine pouvant accueillir sept passagers, le second prototype décolle quant à lui le 19 octobre de la même année.

Fruit d’une étude débutée en 1961 par la firme Hamburger Flugzeugbau, ce biréacteur de transport est construit à 46 exemplaires. Conçu d’après les plans de l’ingénieur Hans Wocke, créateur du quadriréacteur Junkers Ju. 287 en 1944, le Hansa Jet emprunte à son aîné l’aile en flèche inversée.

Destiné au monde civil et militaire, l’avion de série est livré à partir de 1967. Servant aux lignes secondaires ainsi qu’à l’aviation d’affaires, le Hansa Jet est simultanément conçu pour l’entraînement ou encore des opérations de contre-mesures électroniques. La Luftwaffe reste dans ce cadre le principal utilisateur de cet appareil. Le Hansa Jet sert également de transport VIP pour le compte du ministère de la Défense. Concurrencé par le Learjet américain puis par le Falcon 10 de Dassault, le Hansa Jet voit sa chaîne de production s’arrêter dans les années 70. Le projet de version permettant le transport de seize passagers est également abandonné.

Equipé de deux turboréacteurs General Electric CJ610, l’avion conservé au musée de l’Air et de l’Espace intègre les collections en novembre 1987. Il s’agit du quatrième exemplaire de série. Effectuant son premier vol le 13 octobre 1966, il est alors doté de l’immatriculation civile D-CARO. Cédé par le ministère de la Défense de la RFA, la majeure partie de sa carrière s’effectue à la Luftwaffe sous le code 16-07.

Texte : Mathilde Buaillon

Illustrations : Musée de l’Air et de l’Espace et HFB (archives)

Dans la même période :

Maquette au 1/10e du Farman F.60 Goliath

Partie avant de Boeing 707 F-BHSL Château de Maintenon

Sud Aviation SE-210 Caravelle

Rolls Royce Trent 900

Short S.25 Sandringham Mk7 Bermuda F-OBIP

Position de Contrôle

Dassault Mercure 100 N°4 F-BTTD Air Inter

Aérospatiale-BAe Concorde Sierra Delta 213 F-BTSD Air France

Canadair CL-215

Boeing 747-128 F-BPVJ

Boeing 727-22F Bud N166FE FedEx

Aérospatiale SN-601 Corvette 100 31 F-GJAP Airbus

Exposé dans le même hall :

Assiette décorative

Le dirigeable Zodiac V11 et hangars Freysinnet

Affiche Deutsche Zeppelin Reederei

Photographie anonyme de Joséphine Baker

Hydravion-jouet lieutenant de Vaisseau Paris

Maquette de la navette Hermès à l’échelle 1

Cartes en relief pour l’établissement de prédictions radar de Mirage IIIE

Hector Trotin Dirigeable Santos-Dumont n°6

Maquette d’hydravion Sunderland

Jouet téléguidé Moon Explorer M-27

Estampe – La Punition du cerf-volant

Enregistreur miniature SFIM type A 27 X

Baroudeur SE. 5003 n°3 (F-ZWTV)

Le Chemin des étoiles, de Constantin Tsiolkovski

Jouet Space Scout S-17

Pigeon voyageur du Siège de Paris

Jouet Capsule 6

Casque de vol stratosphérique EFA type 23

Maquette de soufflerie de 2006 du SpacePlane

Maquette à l’échelle 1/4ème du satellite Hélios I

Nacelle de ballon stratosphérique

Pendule : gonflement du ballon de Charles et Robert

Récepteur de radiotélégraphie embarqué type n°4

Hydro-aéroplane Fabre

Assiette : Paris assiégé

Planeur Chanute type biplan à empennage cruciforme

Pendule ballon de Charles et Robert, dit « charlière »

Calculateur de route du dirigeable Adjudant-Vincenot

Caudron C.277 Luciole