Dassault Mercure 100 N°4 F-BTTD Air Inter

Désarmant

Sans aucune expérience dans le domaine de l’Aviation commerciale, Dassault se lança dans l’aventure qu’elle justifia par un marché de 1500 appareils très court-courriers devant servir sur les lignes intérieures nationales pour répondre à la concurrence ferroviaire. Il était destiné à transporter 150 passagers par tous les temps.

Bien que société privée, Dassault bénéficia de 55% de la somme nécessaire au lancement de la part de l’Etat en 1967.  Afin d’attirer des compagnies étrangères, 20% de la construction fut attribuée à cinq pays différents. Le Mercure n’avait alors pour seul équivalent que le Boeing 727-200, mais il offrait aussi bien d’autres possibilités.

Difficile mise au point

Le premier prototype (01) accomplit son premier vol le 28 mai 1971. Des modifications aérodynamiques indispensables nécessitèrent vite un chantier de six mois. Le second prototype, modifié, décolla le 7 septembre 1972. L’exigence principale d’Air Inter, unique commanditaire du Mercure, était la certification de l’avion en atterrissage tout-temps de catégorie IIIA pour obtenir une régularité équivalente à celle des trains. Cela signifiait que la décision d’atterrir était prise à 15 mètres du sol, avec une visibilité de 150 mètres de piste. La mise au point des équipements d’atterrissage automatique posa de tels problèmes que le premier appareil de série, livré en mai 1974, en était dépourvu. Il fallut attendre l’arrivée du cinquième, en octobre 1974 pour qu’Air Inter obtienne enfin un avion complet, les quatre premiers interrompant successivement leur service pour recevoir les équipements prévus.

Un échec complet

Le dixième et dernier exemplaire de série entra en service le 19 décembre 1975. La trop faible production augmenta substantiellement le coût des pièces détachées. Air Inter demanda à l’état de payer les dépassements. Cette fois encore le contribuable dût s’exécuter, mais l’Etat avait auparavant décidé de ne plus aider Dassault qui souhaitait lancer une nouvelle version mieux adaptée au marché. Le refus d’autant plus facilité qu’Airbus qui avait alors bien des difficultés à prendre son envol, semblait autrement prometteur.

Finalement le Mercure accomplit une carrière obscure au sein d’Air Inter jusqu’en 1995.

L’avion du Musée

Quatrième Mercure de production, le F-BTTD arriva en vol au Musée le 3 mai 1995. Après 42 397 vols d’une durée totale de 35 712 heures, l’appareil avait accompli l’ultime vol de ce modèle. Il est depuis entretenu par l’association IT Mercure qui parvient à le maintenir en état de vol, bien qu’il ait été dépourvu de ses moteurs.

S.N.

Arrivée du F-BTTD au Musée

Le Mercure est régulièrement le théâtre de tournages et prises de vues, pour des longs métrages et documentaires, téléfilms, magazines et plateaux TV, clips vidéo, photos pour magazines, publicités etc…
Par exemple, il a servi de cadre dans la série humoristique « Samantha Oup’s ».

Site de l’association IT Mercure

Association créée par des anciens de Dassault et d’Air Inter, elle s’occupe principalement de maintenir le Mercure du Musée de l’Air.

Dans la même période :

SUD AVIATION SE-210 CARAVELLE

Rolls Royce Trent 900

Short S.25 Sandringham Mk7 Bermuda F-OBIP

Aérospatiale-BAe Concorde Sierra Delta 213 F-BTSD Air France

Canadair CL-215

Boeing 747-128 F-BPVJ

Boeing 727-22F Bud N166FE FedEx

Aérospatiale SN-601 Corvette 100 31 F-GJAP Airbus

Exposé dans le même hall :

Fléchette incendiaire Pacton

Projet pour un monument en l’honneur d’Henry Farman et des frères Voisin

Modèle de moteur adianomique

Portfolio Nos escadrilles pendant la Grande Guerre

L'objet du mois : l'assiette Fluctuat nec mergitur

Assiette : Fluctuat nec mergitur

Médaille militaire et Croix de guerre de Jean Chaput

Portrait en miniature de Jacques-Etienne et Joseph Montgolfier

Fuselage de chasseur Spad XIII

Lockheed P2V-7 Neptune

APAD 1

SNCASE SE 3130 Alouette II

Aérospatiale SA 321 G Super Frelon 144

Aérospatiale SA-316B Alouette III 1115 F-ZBAN Sécurité Civile

DASSAULT MIRAGE III C

Nord-Aviation Nord 262 E Frégate 72

Transall C160 R18 Ville de Kolwezi (61-MM) F-RAMM

Saab Sk 37E Viggen

Douglas DC-8 SARIGuE F-RAFE

Dassault Super Etendard Modernisé SEM 64

Breguet Br.1150 Atlantic 61

SUD AVIATION SE-210 CARAVELLE

Short S.25 Sandringham Mk7 Bermuda F-OBIP

Canadair CL-215

Boeing 727-22F Bud N166FE FedEx

Aérospatiale SN-601 Corvette 100 31 F-GJAP Airbus

BREGUET Br 941S

Dassault Super Mirage 4000

Dassault Prototype Rafale A F-ZWRE

Polikarpov I-153

Heinkel He 162 A-2 Spatz

Casa C-2.111D BR.21 Pedro Heinkel He 111H-16

Bücker Bü 181C.3 Bestmann

Bernard 191 GR N°2 Oiseau Canari

NACELLE DU ZEPPELIN LZ 113

VOISIN L.A.S

Nieuport 11 « Bébé »

NIEUPORT XI

JUNKERS J.9 (DI)

DE HAVILLAND D.H. 9

BREGUET XIV A2

SPAD VII

Caudron G3

Caudron G.3

Voisin Farman

SANTOS-DUMONT DEMOISELLE

Morane-Saulnier type H

LEVAVASSEUR ANTOINETTE

DEPERDUSSIN B