Scaphandre de sortie extravéhiculaire Orlan DMA

Un scaphandre destiné à évoluer dans le vide spatial constitue à lui tout seul un véritable vaisseau miniature, capable de protéger son occupant des agressions de l’environnement (pression, température, rayonnement…) durant plus de 6 heures. Il est parfaitement étanche (double couche de caoutchouc et Latex semi-rigide), pressurisé (400 hPa) et alimenté en boucle fermée en oxygène pur.
Les spationautes russes se glissent dans leur scaphandre par l’arrière. Cette facilité est beaucoup plus commode que la séparation torse-bassin caractéristique des scaphandres américains.

Dans la même période :

Moteur Viking 5

Fusée-sonde véronique 61

Four MEPHISTO

Satellite de télécommunications ARABSAT 1A

Morceau de coiffe de fusée Ariane 4

Véhicule lunaire télépiloté LUNAKHOD 1

Lanceur DIAMANT A

Pointe de fusée-sonde Rubis

Fusée EA 41

Capsule spatiale Vostok

Capsule Soyouz T-6

Philea

Ariane 5

Lanceurs fusées Ariane 1 et Ariane 5

SSBS – S3 – Missile balistique sol-sol

Exposé dans le même hall :

Moteur Viking 5

Fusée-sonde véronique 61

Four MEPHISTO

Satellite de télécommunications ARABSAT 1A

Morceau de coiffe de fusée Ariane 4

Véhicule lunaire télépiloté LUNAKHOD 1

Lanceur DIAMANT A

Pointe de fusée-sonde Rubis

Fusée EA 41

Capsule spatiale Vostok

Capsule Soyouz T-6

Philea

SSBS – S3 – Missile balistique sol-sol