Douglas DC-8 SARIGuE F-RAFE

Le programme du DC-8 fut lancé en juin 1955, trois ans après que Boeing ait décidé de réaliser un long courrier à réaction qui deviendra le 707. Ce retard, Douglas ne le rattrapera jamais. La première commande de DC-8 fut signée par la Pan Am pour 25 exemplaires dès septembre 1955. Le 30 mai 1958, le DC-8 accomplit son premier vol.

Douglae DC-8 UAT

Différentes versions

Plusieurs versions furent immédiatement proposées aux compagnies aériennes : les séries -10 et -20 destinées aux parcours transcontinentaux, la série -30 aux parcours transocéaniques, celle-ci abritant des réservoirs de plus grande capacité pour franchir jusqu’à 8 710 km. Dix compagnies se partagèrent les 57 exemplaires de la série -30 dont la T.A.I. Au total, 556 DC-8 sortirent des usines de Long Beach, 294 standards et 262 Super DC-8 des séries -60, soit au total, moitié moins que de Boeing 707.

Une carrière civile

L’avion du musée commença sa carrière par un exploit : livré le 5 mars 1961, le F-BIUZ rejoignit Tahiti avec une courte escale sur l’île de Christmas, préparant la ligne Los Angeles-Papeete soit 6 756 km et 8 heures de survol océanique, la plus longue au monde. Après deux années au service de la T.A.I., l’avion reçut les couleurs de l’U.T.A. En 1965, il fut affecté au réseau africain sur lequel il servit jusqu’en 1973. Ayant accumulé alors plus de 41 000 heures de vol, l’appareil rejoignit le C.E.V. avec l’immatriculation F-ZARK.

Douglas DC-8 UAT

Le SARIGuE

On le transforma en Système Aéroporté de Recueil d’Information de Guerre Electronique, devenant alors l’unique SARIGuE. Il reçut des ballonnets en bout d’ailes et un long canoë sous le fuselage.

Cinq postes Furet 3A occupaient l’avant du fuselage pour l’espionnage électronique et cinq à l’arrière, des Watkins Johnson 566, espionnaient les communications radio.

Devenu le F-RAFE, le Sarigue fut livré le 15 juillet 1976 à l’Escadron de Transport 3/60 Estérel. En 1977, il devint l’unique avion de l’Escadron Electronique 0/51 Aubrac.

Deux ans plus tard, il était remotorisé avec des JT3D-3B qui augmentaient l’autonomie de 20%.

Classé très secret, on sait que le Sarigue fut employé durant la Guerre d’Irak en 1991, puis en Yougoslavie de 1992 à 1997.

Quand il fut remis au Musée, le 25 juillet 2001, il totalisait 60 442 heures de vol dont un tiers pour le compte de l’Armée de l’Air.

Arrivée en vol

Le Douglas DC-8 F-RAFE Sarigue fut remis au musée de l’Air et de l’Espace de Paris-Le Bourget, le 25 juillet 2001, après avoir effectué 60 442 heures de vol. Ci-dessus, les photos prises lors du roulage, le jour de son arrivée au musée, et ci-dessous, l’intégralité de l’évènement en vidéo.

Nettoyage du DC-8 Sarigue F-RAFE

Le 3 avril 2012, le DC-8 SARIGuE a été nettoyé par la société STINK France dans le cadre de la réalisation d’un film d’environ 30 secondes. Il s’agissait d’un tournage non commercial produit pour une association humanitaire.

Visite du DC-8 Sarigue F-RAFE exposé sur le tarmac

Décembre 2009. Après un passage par Dugny lors des journées du patrimoine, le DC-8 est revenu sur le parking du musée. Visite guidée photographique.

Dans la même période :

Lockheed P2V-7 Neptune

Douglas AD-4NA Skyraider

DASSAULT MIRAGE IV A

Dassault Mirage F1 CRISTAL

DASSAULT MIRAGE III C

DASSAULT MYSTERE IV A

DASSAULT M.D 450 OURAGAN

Nord-Aviation Nord 262 E Frégate 72

Transall C160 R18 Ville de Kolwezi (61-MM) F-RAMM

Saab Sk 37E Viggen

Saab J 32E Lansen

Saab J 35A Draken

Dassault Super Etendard Modernisé SEM 64

Breguet Br.1150 Atlantic 61

Exposé dans le même hall :

Fléchette incendiaire Pacton

Projet pour un monument en l’honneur d’Henry Farman et des frères Voisin

Modèle de moteur adianomique

Portfolio Nos escadrilles pendant la Grande Guerre

L'objet du mois : l'assiette Fluctuat nec mergitur

Assiette : Fluctuat nec mergitur

Médaille militaire et Croix de guerre de Jean Chaput

Portrait en miniature de Jacques-Etienne et Joseph Montgolfier

Fuselage de chasseur Spad XIII

Lockheed P2V-7 Neptune

APAD 1

SNCASE SE 3130 Alouette II

Aérospatiale SA 321 G Super Frelon 144

Aérospatiale SA-316B Alouette III 1115 F-ZBAN Sécurité Civile

DASSAULT MIRAGE III C

Nord-Aviation Nord 262 E Frégate 72

Transall C160 R18 Ville de Kolwezi (61-MM) F-RAMM

Saab Sk 37E Viggen

Dassault Super Etendard Modernisé SEM 64

Breguet Br.1150 Atlantic 61

SUD AVIATION SE-210 CARAVELLE

Short S.25 Sandringham Mk7 Bermuda F-OBIP

Dassault Mercure 100 N°4 F-BTTD Air Inter

Canadair CL-215

Boeing 727-22F Bud N166FE FedEx

Aérospatiale SN-601 Corvette 100 31 F-GJAP Airbus

BREGUET Br 941S

Dassault Super Mirage 4000

Dassault Prototype Rafale A F-ZWRE

Polikarpov I-153

Heinkel He 162 A-2 Spatz

Casa C-2.111D BR.21 Pedro Heinkel He 111H-16

Bücker Bü 181C.3 Bestmann

Bernard 191 GR N°2 Oiseau Canari

NACELLE DU ZEPPELIN LZ 113

VOISIN L.A.S

Nieuport 11 « Bébé »

NIEUPORT XI

JUNKERS J.9 (DI)

DE HAVILLAND D.H. 9

BREGUET XIV A2

SPAD VII

Caudron G3

Caudron G.3

Voisin Farman

SANTOS-DUMONT DEMOISELLE

Morane-Saulnier type H

LEVAVASSEUR ANTOINETTE

DEPERDUSSIN B