Saab Sk 37E Viggen

Conçu comme un chasseur polyvalent lourd, le SAAB 37 Viggen résultait d’un programme lancé en 1961 portant sur un remplaçant du Lansen et, à plus longue échéance du Draken. Faisant preuve d’une grande créativité, les ingénieurs suédois furent les premiers à réaliser un avion de haute performance doté d’un empennage canard et d’inverseurs de poussée, la combinaison de ces deux formules permettant au Viggen d’atterrir sur moins de 500 mètres.

Premiers vols, améliorations et exploitation

Le prototype vola pour la première fois le 8 février 1967, et la version d’attaque au sol AJ 37 entra en service à la F 7 en juin 1971. Au total 181 Viggen de la première génération sortirent de l’usine souterraine de Linköping : 109 AJ 37, 28 SF et 27 SH 37 de reconnaissance ainsi que 17 Sk 37 biplaces d’entraînement.

La chaîne passa ensuite à une seconde génération désignée JA 37 qui reçut pour mission principale la défense aérienne. Toute l’avionique de ce modèle fut changée ainsi que son armement : à quatre missiles air Rb 74 (Sidewinder AIM 9L) et deux Rb 71 Skyflash s’ajoutait un canon de bord de 30 mm capable de tirer sur une cible située à 2 km. Le premier des 149 JA 37 vola le 4 novembre 1977. Construits jusqu’en 1990, les JA 37 servirent au sein des Flottilje F 4, F 13, F 16, F 17 et F 21.

Fin de carrière et retrait

Avec la fin de la guerre froide, les restrictions budgétaires entraînèrent des délais dans le financement du Gripen, le successeur des Draken et Viggen sur lesquels des améliorations importantes furent apportées pour maintenir leur efficacité. Le retrait progressif des J 32E Lansen de guerre électronique obligea à lui trouver un successeur. La version biplace Sk 37 eut dix exemplaires modifiés entre 1998 et 2000, pour jouer les agresseurs électroniques au cours des manœuvres opérationnelles.

De nouveaux problèmes budgétaires impliquèrent une réduction d’effectifs dont le Viggen fut victime. Le Sk 37E 37808 arriva en vol au musée le 17 octobre 2005. Après avoir d’abord servi comme Sk 37 à la F 7 puis à la F 15, il rejoignit la F 21 basée à Lulea après sa transformation en Sk 37E.

S.N.

Arrivée en vol au musée

Le Sk 37E Viggen 37808 arriva en vol au musée de l’Air et de l’Espace le 17 octobre 2005. Après avoir effectué son ultime atterrissage, avec toute l’émotion que cela sous-entend, l’appareil a été aussitôt entreposé dans les réserves du musée.

Dans la même période :

Lockheed P2V-7 Neptune

Douglas AD-4NA Skyraider

DASSAULT MIRAGE IV A

Dassault Mirage F1 CRISTAL

DASSAULT MIRAGE III C

DASSAULT MYSTERE IV A

DASSAULT M.D 450 OURAGAN

Nord-Aviation Nord 262 E Frégate 72

Transall C160 R18 Ville de Kolwezi (61-MM) F-RAMM

Saab J 32E Lansen

Saab J 35A Draken

Douglas DC-8 SARIGuE F-RAFE

Dassault Super Etendard Modernisé SEM 64

Breguet Br.1150 Atlantic 61

Exposé dans le même hall :

Médaille militaire et Croix de guerre de Jean Chaput

Portrait en miniature de Jacques-Etienne et Joseph Montgolfier

Fuselage de chasseur Spad XIII

APAD 1

SNCASE SE 3130 Alouette II

Aérospatiale SA 321 G Super Frelon 144

Aérospatiale SA-316B Alouette III 1115 F-ZBAN Sécurité Civile

DASSAULT MIRAGE III C

SUD AVIATION SE-210 CARAVELLE

Short S.25 Sandringham Mk7 Bermuda F-OBIP

Boeing 727-22F Bud N166FE FedEx

Aérospatiale SN-601 Corvette 100 31 F-GJAP Airbus

BREGUET Br 941S

Polikarpov I-153

Heinkel He 162 A-2 Spatz

Casa C-2.111D BR.21 Pedro Heinkel He 111H-16

Bücker Bü 181C.3 Bestmann

Bernard 191 GR N°2 Oiseau Canari

NACELLE DU ZEPPELIN LZ 113

VOISIN L.A.S

Nieuport 11 « Bébé »

NIEUPORT XI

JUNKERS J.9 (DI)

DE HAVILLAND D.H. 9

BREGUET XIV A2

SPAD VII

Caudron G3

Caudron G.3

Voisin Farman

SANTOS-DUMONT DEMOISELLE

Morane-Saulnier type H

LEVAVASSEUR ANTOINETTE

DEPERDUSSIN B