MiG-23 ML

Au début des années 1960, les ingénieurs de MiG évaluèrent deux types de formules pour le successeur du MiG-21. Pour concilier à la fois de hautes vitesses et des décollages et atterrissages courts, le MiG-23-01 disposait de deux turboréacteurs verticaux logés dans le fuselage tandis que le MiG-23-11 recevait une voilure à géométrie variable, la flèche adoptant trois positions : 16°, 45° ou 72°. Le prototype du MiG-23-11 vola pour la première fois le 10 juin 1967. L’appareil montra sa supériorité sur l’autre configuration.

Les premiers MiG-23S de série arrivèrent en évaluation en 1969 puis de nombreuses sous-versions d’interception virent le jour avec des améliorations de structure sur la voilure ou d’équipements opérationnels comme le radar ou les missiles air-air. L’ultime développement fut le MiG-23ML, « L » pour Logiky = allégé de 1 250 kg et pourvu d’un réacteur plus puissant. Sortis en 1975 des MiG-23ML vinrent en France dans le cadre des échanges avec le Normandie-Niémen. Evalué par les pilotes occidentaux le MiG-ML a été jugé en termes élogieux pour ses performances ses qualités de vol et son ergonomie.

Parallèlement à la mission de chasse d’autres cellules de MiG-23 reçurent des équipements destinés à l’attaque au sol. Certaines versions furent désignées MiG-27. Environ 5 800 exemplaires, tous types confondus, sortirent des chaînes de production, dont un grand nombre servirent dans une trentaine de pays.

Le Musée présente le MiG-23ML 03903 24028 livré à la RDA en juin 1982. Après avoir été employé par la JG-9 jusqu’en octobre 1990, il arriva au WID 61 en avril 1991 avec le code 20 + 30. Comme tous les MiG-23 de l’Allemagne réunifiée, il ne revola plus en unité. Donné au Musée en novembre 1997, il a été repeint aux couleurs Soviétiques.

Dans la même période :

SEPECAT Jaguar E

SEPECAT Jaguar A

Dassault Étendard IVM

Soukhoï SU-22M-4

Morane-Saulnier MS.472 Vanneau

North American T-6G Texan

Fouga CM170R Magister

Republic F-84F Thunderstreak

North American F-100D Super Sabre

Dassault MD-454 Mystère IV A

North American F-86K Sabre

S.N.C.A.S.E SE.535 Mistral

Dassault MD-456 Super Mystère B2

Lockheed P2V-7 Neptune

Douglas AD-4NA Skyraider

Dassault Mirage IV A

Dassault Mirage F1 CRISTAL

DASSAULT MIRAGE III C

Dassault Mystère IV A

Dassault M.D 450 Ouragan

Nord-Aviation Nord 262 E Frégate 72

Transall C160

Transall C160 R18 Ville de Kolwezi (61-MM) F-RAMM

Saab Sk 37E Viggen

Saab J 32E Lansen

Saab J 35A Draken

Douglas DC-8 SARIGuE F-RAFE

Dassault Super Etendard Modernisé SEM 64

Breguet Br.1150 Atlantic 61

Exposé dans le même hall :

SEPECAT Jaguar E

SEPECAT Jaguar A

Dassault Étendard IVM

Soukhoï SU-22M-4

Airbus A380 MSN4 F-WWDD

Lockheed P2V-7 Neptune

Ariane 5

Lanceurs fusées Ariane 1 et Ariane 5

Nord-Aviation Nord 262 E Frégate 72

Transall C160

Transall C160 R18 Ville de Kolwezi (61-MM) F-RAMM

Saab J 35A Draken

Douglas DC-8 SARIGuE F-RAFE

Dassault Super Etendard Modernisé SEM 64

Breguet Br.1150 Atlantic 61

Avion Dassault Mercure sur le tarmac

Dassault Mercure 100 N°4 F-BTTD Air Inter

Canadair CL-215

Boeing 747-128 F-BPVJ

Dassault Super Mirage 4000

Dassault Prototype Rafale A F-ZWRE