Estampe – La Punition du cerf-volant

Objet du mois

Rassemblées sous le prisme de l’histoire des représentations du fait aérien, les collections graphiques du musée de l’Air et de l’Espace sont d’une richesse et d’une diversité notables. Constitué de plus de 3000 feuilles, le fonds d’estampes et d’imprimés compte sept gravures japonaises, datant de 1750 à la fin du 19e siècle, partageant un motif commun : celui du cerf-volant.

Parmi elles, une feuille, gravée par le célèbre Katsushika Hokusai (1760-1849), est issue du Chinsetsu Yumiharizuki (Le Croissant de lune : un conte étrange) de Kyokutei Bakin (1767-1848), l’un des plus importants auteurs japonais de l’époque d’Edo. Le chapitre du cerf-volant se situe dans le troisième volume de la deuxième partie du recueil publié entre 1807 et 1811 et narre les mésaventures de Tomowaka, fils de Tametomo. Tenu pour responsable d’avoir brisé la flûte ancestrale de son père en la laissant tomber, le garçon se voit, en punition, ligoté à un cerf-volant que les vents emportent de l’autre côté de la montagne. Des signaux de fumée apparaissent à l’horizon, indiquant l’arrivée de l’infortuné voyageur des airs ; ils sont adressés à son père par Tokikazu, une personne de confiance, représenté sur la partie gauche de l’image. En poursuivant la lecture du chapitre, on apprend qu’il s’agissait d’une ruse du chef de famille pour éloigner son plus jeune fils de la bataille à venir. Correspondant au genre romanesque du yomihon, cet épisode illustre la grandeur morale de la classe des guerriers.

Le montage de la feuille, par collage médian de deux feuillets, est propre aux images découpées dans un ouvrage puis recomposées avant d’être dispersées. La finesse du papier japonais utilisé pour les ouvrages de cette époque ne supportait en effet pas un encrage recto-verso : chaque illustration était donc répartie sur la moitié de deux feuillets pliés en deux pour correspondre au format du livre.

La présence de cette estampe dans les collections témoigne du souci constant de collecter toutes les représentations relatives au fait aérien, sans limite de temps ni d’aire géographique. L’usage du cerf-volant étant particulièrement important dans la culture japonaise – l’un des personnages du roman mentionne d’ailleurs leur emploi militaire pour l’observation, avant leur transformation en pratique ludique – il apparaît pertinent que ces représentations figurent dans le répertoire iconographique du musée. Acquis en 1984 lors d’une vente aux enchères publiques, l’ensemble des sept estampes ukiyo-e (terme désignant les « images du monde flottant » de la période d’Edo), caractérisées par une construction plongeante et dynamique de l’image, une ligne d’horizon surélevée et la saisie d’un instant furtif, se distinguent par leur finesse d’exécution, leur excellent état de conservation et le témoignage qu’elles portent de la culture japonaise de la fin du 17e au début du 19e siècle.

Nous adressons nos vifs remerciements à Sarah E. Thompson (Ph.D., Curator Japanese Art, Museum of Fine Arts, Boston), actuellement en préparation de l’exposition d’un exemplaire complet du Chinsetsu Yumiharizuki en mars 2023, et à Rena Nishihashi (Paris) pour leur aide précieuse dans l’identification de cette œuvre.

Texte : Juliette Maridet

Illustrations : Vincent Pandellé / Juliette Maridet

Dans la même période :

Élément d’une affiche : Le Géant. Ballon des fêtes officielles

Affiche : Milleniumi kötött léghajó [exposition du Millénaire]. Budapest. Ballon captif Godard

Affiche : Raid Parigi-Roma-Torino

Affiche : Cirque d’Eté

Affiche : Louis Godard

Affiche : Ville de Gand. Grande fête aérostatique. Ascension de l’immense ballon Le Nord Gand

Affiche : Première exposition internationale de locomotion aérienne

Pigeon voyageur du Siège de Paris

Étui « Souvenir d’amitié »

Pendule : gonflement du ballon de Charles et Robert

Affiche : Leona Dare

Affiche : Jardin des Tuileries. Inauguration de la Dynamiteuse des airs

Nacelle du dirigeable La France

Nacelle et ancre de ballon-poste du siège de Paris

Assiette : Paris assiégé

Le Ballon Poste journal du Siège de Paris, publié pour les Départements et l’Étranger

Départ de Léon Gambetta à bord de L’Armand-Barbès

Planeur Chanute type biplan à empennage cruciforme

Pendule ballon de Charles et Robert, dit « charlière »

Affiche de l’inauguration et premier voyage du Géant

Nacelle du dirigeable Dupuy-de-Lôme

Montre à bélière à décor de ballon

Modèle de moteur adianomique

Portrait en miniature de Jacques-Etienne et Joseph Montgolfier

Boîte avec miniature ornée de l’ascension d’une montgolfière au château de Versailles, 1783

Portrait de Félix Tournachon, dit Nadar, par Carolus-Duran

Générateur d’hydrogène Renard

Exposé dans le même hall :

Jouet téléguidé Moon Explorer M-27

Enregistreur miniature SFIM type A 27 X

Baroudeur SE. 5003 n°3 (F-ZWTV)

Le Chemin des étoiles, de Constantin Tsiolkovski

Jouet Space Scout S-17

Pigeon voyageur du Siège de Paris

Jouet Capsule 6

Casque de vol stratosphérique EFA type 23

Maquette de soufflerie de 2006 du SpacePlane

Maquette à l’échelle 1/4ème du satellite Hélios I

Nacelle de ballon stratosphérique

Pendule : gonflement du ballon de Charles et Robert

Récepteur de radiotélégraphie embarqué type n°4

Hydro-aéroplane Fabre

Assiette : Paris assiégé

Planeur Chanute type biplan à empennage cruciforme

Pendule ballon de Charles et Robert, dit « charlière »

Calculateur de route du dirigeable Adjudant-Vincenot

Caudron C.277 Luciole