Baroudeur SE. 5003 n°3 (F-ZWTV)

Fermeture de Planète Pilote

Planète Pilote sera exceptionnellement fermé au public mardi 27 septembre au dimanche 2 octobre inclus.
Merci de votre compréhension.

Objet du mois

Actuellement conservé au sein de l’atelier des Ailes Anciennes du Bourget, le Baroudeur SE. 5003 n°3 se verra prochainement doté d’une nouvelle verrière. Une étape majeure pour cet avion dont le prototype est présenté par son constructeur dès 1953 comme « libéré de la servitude des pistes et tourn[ant] une nouvelle page de l’aviation ».

Chasseur monoplace monoréacteur d’appui aérien, le Baroudeur est développé par la Société nationale de constructions aéronautiques du Sud-Est (SNCASE) durant la guerre froide. Le vol du premier prototype, organisé depuis le terrain rocailleux d’Istres le 1er août 1953, donne lieu à de nombreux commentaires. Décrit comme « révolutionnaire » et « prometteur », le Baroudeur surprend autant qu’il prête à sourire. À son fuselage qualifié par certains de « classique », s’ajoute en effet un dispositif inattendu.

Placé sous l’avion, un chariot amovible permet le roulage du Baroudeur avant son envol. Parfois pourvu de fusées, ce chariot se détache au moment du décollage. À l’atterrissage, des patins s’extraient du fuselage avant le déploiement d’un parachute. Défendu par l’ingénieur John Jakimiuk, ce duo chariot-patins permet au Baroudeur de s’imposer comme un avion tout-terrain. Stoppé en 1957, le programme compte alors cinq exemplaires.

Le Baroudeur SE. 5003 n°3 du musée de l’Air et de l’Espace est constitué de trois éléments récupérés par les Ailes Anciennes sur le champ de tir de Cazaux à la fin des années 1970. Inscrit à l’inventaire des collections en 1991, l’avion remonté est présenté au public en 1999 lors du Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace du Bourget. Pour Pierre Maulandi dit « Tito », pilote d’essais du SE. 5000 n°01 et présent lors de cet événement, le Baroudeur, malgré sa fin anticipée, n’en reste pas moins un « petit trésor ».

Texte : Mathilde Buaillon
Photos : Tania Rieu et image d’archive

Dans la même période :

Transall C 160 G « Gabriel » n°1, rétrofit du C160NG n°216

Casque de vol stratosphérique EFA type 23

Turboréacteur CFM56

Turboréacteur Adour

Embraer EMB-312F Tucano

SEPECAT Jaguar A n°91

SEPECAT Jaguar E

SEPECAT Jaguar A

Dassault Étendard IVM

Soukhoï SU-22M-4

MiG-23 ML

Morane-Saulnier MS.472 Vanneau

North American T-6G Texan

Fouga CM170R Magister

Republic F-84F Thunderstreak

North American F-100D Super Sabre

Dassault MD-454 Mystère IV A

North American F-86K Sabre

S.N.C.A.S.E SE.535 Mistral

Dassault MD-456 Super Mystère B2

Lockheed P2V-7 Neptune

Douglas AD-4NA Skyraider

Dassault Mirage IV A

Dassault Mirage F1 CRISTAL

DASSAULT MIRAGE III C

Dassault Mystère IV A

Dassault M.D 450 Ouragan

Nord-Aviation Nord 262 E Frégate 72

Transall C160

Transall C160 R18 Ville de Kolwezi (61-MM) F-RAMM

Saab Sk 37E Viggen

Saab J 32E Lansen

Saab J 35A Draken

Douglas DC-8 SARIGuE F-RAFE

Dassault Super Etendard Modernisé SEM 64

Breguet Br.1150 Atlantic 61

Exposé dans le même hall :

Enregistreur miniature SFIM type A 27 X

Le Chemin des étoiles, de Constantin Tsiolkovski

Jouet Space Scout S-17

Pigeon voyageur du Siège de Paris

Jouet Capsule 6

Casque de vol stratosphérique EFA type 23

Maquette de soufflerie de 2006 du SpacePlane

Maquette à l’échelle 1/4ème du satellite Hélios I

Nacelle de ballon stratosphérique

Pendule : gonflement du ballon de Charles et Robert

Récepteur de radiotélégraphie embarqué type n°4

Hydro-aéroplane Fabre

Assiette : Paris assiégé

Planeur Chanute type biplan à empennage cruciforme

Pendule ballon de Charles et Robert, dit « charlière »

Calculateur de route du dirigeable Adjudant-Vincenot