Fusée-sonde véronique 61

Fermeture du Planétarium

Le Planétarium sera exceptionnellement fermé au public mardi 18 au vendredi 22 juillet inclus.

Merci de votre compréhension.

La Véronique 61 est la plus puissante des fusées-sondes Véronique développées par le Laboratoire de recherches balistiques et aérodynamiques de Vernon à partir de 1949.

Elle effectue son premier lancement le 8 juin 1964 depuis la base française d’Hammaguir (Algérie). Dotée d’un moteur fonctionnant à l’acide nitrique et à l’essence de térébenthine, elle peut emporter des charges utiles de l’ordre de 100 kg à une altitude de 350 km.

Dans la même période :

Maquette de soufflerie de 2006 du SpacePlane

Maquette à l’échelle 1/4ème du satellite Hélios I

Nacelle de ballon stratosphérique

Satellite de télécommunications Télécom 1A

Moteur Viking 5

Scaphandre de sortie extravéhiculaire Orlan DMA

Four MEPHISTO

Satellite de télécommunications ARABSAT 1A

Morceau de coiffe de fusée Ariane 4

Véhicule lunaire télépiloté LUNAKHOD 1

Lanceur Diamant A

Pointe de fusée-sonde Rubis

Fusée EA 41

Capsule spatiale Vostok

Capsule Soyouz T-6

Philea

Ariane 5

Lanceurs fusées Ariane 1 et Ariane 5

SSBS – S3 – Missile balistique sol-sol

Exposé dans le même hall :

Nacelle de ballon stratosphérique

Satellite de télécommunications Télécom 1A

Four MEPHISTO

Satellite de télécommunications ARABSAT 1A

Morceau de coiffe de fusée Ariane 4

Véhicule lunaire télépiloté LUNAKHOD 1

Lanceur Diamant A

Pointe de fusée-sonde Rubis

Fusée EA 41

Capsule spatiale Vostok

Capsule Soyouz T-6

Philea

SSBS – S3 – Missile balistique sol-sol