Page d'accueil  > Votre visite  > Collections  > Aviation militaire

Collections

Aviation militaire

Transall C160 R18 Ville de Kolwezi (61-MM) F-RAMM

Transall C160 R18
Transall C160 R18

Au début des années cinquante la SCAN avait mis au point un avion de transport, le Noratlas dont les qualités furent reconnues à l’exportation. Adopté par les Allemands, ceux-ci le construisirent sous licence. Pour réaliser son successeur, la fiche programme fit la synthèse des besoins de l’Armée de l’Air et de la Luftwaffe. On créa le consortium Franco-Allemand Transall (soit Transport Alliance/Allianz) pour construire l’appareil désigné C.160.

Une coopération modèle

Transall C160 R18
Le Transall lors du 26e Salon du Bourget, en juin 1965.

Le prototype accomplit son premier vol le 25 février 1963. Capable d’emporter jusqu’à 93 parachutistes ou 16 tonnes de fret, le Transall entra en service en 1967. Deux chaînes d’assemblage se constituèrent de part et d’autre du Rhin et les avions se repartirent indifféremment dans les deux pays, la France en recevant 56, l’Allemagne 110 et l’Afrique du Sud 9. L’avion se révéla un outil performant adaptable à de nombreuses tâches, et très disponible, mais un usage trop intensif, en particulier en Afrique, contraignit la France à rouvrir la chaîne en 1980.

  • Transall C160 R18

Une modernisation continue

Transall C160 R18
Le Transall lors d'un ravitaillement en vol.

La nouvelle série de 25 C-160 NG destinée à l’Armée de l’Air se caractérise par une voilure renforcée contenant plus de carburant et une perche de ravitaillement en vol. Dix sont équipés en ravitailleur. D’autre part quatre exemplaires ASTARTE servent de relais de communication avec les sous-marins nucléaires et l’Indonésie acquiert six NG pour un usage civil. Un programme de rénovation lancé à la fin des années 80 entraîna la modernisation de tous les instruments de bord, et les possibilités d’autodéfense de l’ensemble des Transall encore en service.

  • Transall C160 R18

Le R18 "Ville de Kolwezi" (61-MM) F-RAMM du musée

Arrivé en vol au musée le 22 août 2012, le C-160 R18 a été choisi par l’Armée de l’Air pour témoigner de la capacité du Transall à intervenir très loin de ses bases, dans des conflits extérieurs. Il fut l’unique C-160 à accompagner trois C-130 Hercules Zaïrois pour parachuter des légionnaires sur Kolwezi, le 19 mai 1978, pour libérer les otages français. Au fil des ans le F18 est devenu le R18 pour Rénové et reçut les équipements d’autoprotection nécessaires lors du conflit en Adriatique.

Où voir cet avion ?

• Sur le parking en extérieur

Lettre d'information

Recevoir par email

Infos pratiques

Accès | Horaires | Tarifs

Services sur place

Boutique | Restaurant

Participer

• Blog - Les coulisses
• Devenez fan sur FaceBook
• Suivez-nous sur Twitter
• Vidéos YouTube | DailyMotion

Le premier musée aéronautique du monde, par son ancienneté et la richesse de ses collections originales.