Boeing 747-128 F-BPVJ

Commandé en avril 1966 par la Pan American, le Boeing 747 a été le premier avion gros porteur destiné au marché civil. Il révolutionna le transport aérien en doublant la capacité des jets de la première génération. Son succès était conditionné par la mise au point de moteurs à fort taux de dilution.

Boeing 747

Le premier 747 réalisa son vol initial le 9 février 1969 et les livraisons commencèrent dès décembre. Deux difficultés techniques majeures affectèrent les Jumbo : la déformation des pylônes et des nacelles moteurs et une vitesse ascensionnelle à pleine charge décevante. Pourtant le 747-100 entra en service sur New-York-Londres le 22 janvier 1970. La surcapacité de l’appareil obligea les aéroports à s’adapter au transport de masse qui au début ne se justifiait que sur les lignes transocéaniques.

Pour Boeing, le succès dépassa les espérances puisque  92 exemplaires furent livrés en 1971 et au total pas moins de 206 Serie 100 seront produits jusqu’en 1990. En 2008, plus de 1 400 Jumbo toutes versions confondues ont été produits.

Le Boeing 747-128 F-BPVJ accomplit son premier vol le 26 octobre 1972. Il entra en service à Air France le 14 mars 1973, en location-vente. Le 31 janvier 1981 il était acquis par la compagnie. En février 1988 il franchissait les 50 000 heures de vol. Son dernier vol commercial, Beyrouth-Roissy se déroula le 10 février 2000. Il arriva au Bourget le 25 et après un aménagement intérieur conçu par l’architecte du musée de l’Air et de l’Espace, le F-BPVJ a été ouvert aux visiteurs en juin 2003. L’avion, qui avait accumulé 97 271 heures d’utilisation dans l’anonymat, commençait alors une carrière de vedette sur le tarmac du musée.

25/02/2000 : le Boeing 747-128 F-BPVJ se pose au Bourget

Voici la vidéo de l’arrivée en vol au musée du géant du tarmac : le Boeing 747-128 F-BPVJ. C’est toujours une grande émotion de retrouver ces derniers instants dans les airs, et de voir s’arrêter les réacteurs pour la dernière fois…

Eté 2009 : vol de nuit dans le cockpit

La cabine de pilotage du Boeing 747 a été préparée en configuration « vol de nuit au dessus de l’atlantique ». Tous les cadrans sont désormais éclairés et les aiguilles mises en situation.
Chaque instrument à été entièrement démonté. L’éclairage d’origine a été modernisé et transformé par l’emploi de LED (diodes électroluminescentes) dans un souci de durabilité, en termes d’entretien et d’économie d’énergie. Ainsi, la consommation électrique des planches de bord principales à été divisée par 8, et par 25 pour le rétro éclairage de certains indicateurs.
Reportage sur les principales étapes… En images !

Cockpit Boeing 747 F-BPVJ

Enfin, tout a été mis en place et méticuleusement vérifié dans le cockpit ; le spectacle peut commencer…

Juin 2016 – Rafraîchissement de la cabine arrière

Après plus d’une vingtaine d’années de bons et loyaux services, les sièges et la moquette de la cabine arrière du Boeing 747-128 du musée ont été réhabilités par les équipes des ateliers. Cette opération a été l’occasion d’une collaboration fructueuse entre le musée de l’Air et de l’Espace, le musée Air France et Air France Industries.

Dans la même période :

SUD AVIATION SE-210 CARAVELLE

Rolls Royce Trent 900

Short S.25 Sandringham Mk7 Bermuda F-OBIP

Dassault Mercure 100 N°4 F-BTTD Air Inter

Aérospatiale-BAe Concorde Sierra Delta 213 F-BTSD Air France

Canadair CL-215

Boeing 727-22F Bud N166FE FedEx

Aérospatiale SN-601 Corvette 100 31 F-GJAP Airbus

Exposé dans le même hall :

Lockheed P2V-7 Neptune

Lanceurs fusées Ariane 1 et Ariane 5

Nord-Aviation Nord 262 E Frégate 72

Transall C160 R18 Ville de Kolwezi (61-MM) F-RAMM

Douglas DC-8 SARIGuE F-RAFE

Dassault Super Etendard Modernisé SEM 64

Breguet Br.1150 Atlantic 61

Dassault Mercure 100 N°4 F-BTTD Air Inter

Canadair CL-215

Dassault Super Mirage 4000

Dassault Prototype Rafale A F-ZWRE