Saab Sk 37E Viggen

Conçu comme un chasseur polyvalent lourd, le SAAB 37 Viggen résultait d’un programme lancé en 1961 portant sur un remplaçant du Lansen et, à plus longue échéance du Draken. Faisant preuve d’une grande créativité les ingénieurs suédois furent les premiers à réaliser un avion de haute performance doté d’un empennage canard et d’inverseurs de poussée, la combinaison de ces deux formules permettant au Viggen d’atterrir en moins de 500 mètres.

Premiers vols, améliorations et exploitation

Le prototype vola pour la première fois le 8 février 1967, et la version d’attaque au sol AJ 37 entra en service à la F 7 en juin 1971. Au total 181 Viggen de la première génération sortirent de l’usine souterraine de Linköping : 109 AJ 37, 28 SF et 27 SH 37 de reconnaissance ainsi que 17 Sk 37 biplaces d’entraînement.

La chaîne passa ensuite à une seconde génération désignée JA 37 qui reçut pour mission principale la défense aérienne. Toute l’avionique de ce modèle fut changée ainsi que son armement : à quatre missiles air Rb 74 (Sidewinder AIM 9L) et deux Rb 71 Skyflash s’ajoutait un canon de bord de 30 mm capable de tirer sur une cible située à 2 km. Le premier des 149 JA 37 vola le 4 novembre 1977. Construits jusqu’en 1990, les JA 37 servirent au sein des Flottilje F 4, F 13, F 16, F 17 et F 21.

Fin de carrière et retrait

Avec la fin de la guerre froide, les restrictions budgétaires entraînèrent des délais dans le financement du Gripen, le successeur des Draken et Viggen sur lesquels des améliorations importantes furent apportés pour maintenir leur efficacité. Le retrait progressif des J 32E Lansen de guerre électronique obligea à lui trouver un successeur. La version biplace Sk 37 eut dix exemplaires modifiés entre 1998 et 2000, pour jouer les agresseurs électroniques au cours des manœuvres opérationnelles.

De nouveaux problèmes budgétaires impliquèrent une réduction d’effectifs dont le Viggen fut victime. Le Sk 37E 37808 arriva en vol au Musée le 17 octobre 2005. Après avoir d’abord servi comme Sk 37 à la F 7 puis à la F 15, il rejoignit la F 21 basée à Lulea après sa transformation en Sk 37E.

Arrivée en vol au musée

Le Sk 37E Viggen 37808 arriva en vol au musée de l’Air et de l’Espace le 17 octobre 2005.

Dans la même période :

Casque de vol stratosphérique EFA type 23

Turboréacteur CFM56

Turboréacteur Adour

Embraer EMB-312F Tucano

SEPECAT Jaguar A n°91

SEPECAT Jaguar E

SEPECAT Jaguar A

Dassault Étendard IVM

Soukhoï SU-22M-4

MiG-23 ML

Morane-Saulnier MS.472 Vanneau

North American T-6G Texan

Fouga CM170R Magister

Republic F-84F Thunderstreak

North American F-100D Super Sabre

Dassault MD-454 Mystère IV A

North American F-86K Sabre

S.N.C.A.S.E SE.535 Mistral

Dassault MD-456 Super Mystère B2

Lockheed P2V-7 Neptune

Douglas AD-4NA Skyraider

Dassault Mirage IV A

Dassault Mirage F1 CRISTAL

DASSAULT MIRAGE III C

Dassault Mystère IV A

Dassault M.D 450 Ouragan

Nord-Aviation Nord 262 E Frégate 72

Transall C160

Transall C160 R18 Ville de Kolwezi (61-MM) F-RAMM

Saab J 32E Lansen

Saab J 35A Draken

Douglas DC-8 SARIGuE F-RAFE

Dassault Super Etendard Modernisé SEM 64

Breguet Br.1150 Atlantic 61

Exposé dans le même hall :

Embraer EMB-312F Tucano

Dassault Mystère 20 01 F-WLKB

SEPECAT Jaguar E

SEPECAT Jaguar A

Dassault Étendard IVM

Soukhoï SU-22M-4

MiG-23 ML

Airbus A380 MSN4 F-WWDD

Lockheed P2V-7 Neptune

Ariane 5

Lanceurs fusées Ariane 1 et Ariane 5

Nord-Aviation Nord 262 E Frégate 72

Transall C160

Transall C160 R18 Ville de Kolwezi (61-MM) F-RAMM

Saab J 35A Draken

Dassault Super Etendard Modernisé SEM 64

Breguet Br.1150 Atlantic 61

Sud Aviation SE-210 Caravelle

Avion Dassault Mercure sur le tarmac

Dassault Mercure 100 N°4 F-BTTD Air Inter

Canadair CL-215

Boeing 747-128 F-BPVJ

Boeing 727-22F Bud N166FE FedEx

Dassault Super Mirage 4000

Dassault Prototype Rafale A F-ZWRE