Nacelle et ancre de ballon-poste du siège de Paris

Objet du mois

En septembre 1870, les défenseurs de Paris assiégée cherchent à équiper le nouveau service de ballons-poste destiné à maintenir les communications entre la capitale et le reste du pays. Les réemplois de ballons déjà existants cèdent rapidement la place à des fabrications nouvelles réalisées dans des ateliers créés pour l’occasion. 

Les premiers ballons-postes employés, comme le Neptune qui s’élève dès le 23 septembre 1870, sont des ballons de récupération appartenant à des aéronautes réputés tels que Godard, Giffard ou Tissandier. Parallèlement, la construction de nouveaux ballons est rapidement initiée. D’un côté, les frères Godard s’installent à la gare d’Orléans, et de l’autre, Nadar et sa Compagnie des Aérostiers prennent possession de la gare du Nord. Ces immenses bâtiments sont idéaux pour permettre la confection des grandes enveloppes et le séchage de leur vernis. Dans ces ateliers de fortune, les femmes cousent les fuseaux constituant les enveloppes, des marins confectionnent les filets entourant les ballons et des petites mains s’occupent de tresser l’osier des nacelles.

Cette nacelle fait partie de la soixantaine d’exemplaires sortis de ces ateliers et répond parfaitement au cahier des charges alors exigé : elle peut accueillir quatre personnes et est constituée d’un grand panier d’osier tressé autour de cordes d’attache passant par les bords et le plancher et reliées au cercle de charge qui retient lui-même l’enveloppe du ballon. Celle-ci, non conservée, devait avoir une capacité de 2 000 m3, rester suspendue 10 heures de suite et pouvoir ensuite encore soulever une charge de 500 kg. A la livraison, le constructeur est tenu de fournir le ballon avec tout son équipement : ancre, guide-rope, sacs de lest… et même l’aéronaute chargé de la conduite du voyage !

Dans la même période :

Nacelle du dirigeable La France

Assiette : Paris assiégé

Le Ballon Poste journal du Siège de Paris, publié pour les Départements et l’Étranger

Départ de Léon Gambetta à bord de L’Armand-Barbès

Planeur Chanute type biplan à empennage cruciforme

Pendule ballon de Charles et Robert, dit « charlière »

Affiche de l’inauguration et premier voyage du Géant

Nacelle du dirigeable Dupuy-de-Lôme

Montre à bélière à décor de ballon

Modèle de moteur adianomique

Portrait en miniature de Jacques-Etienne et Joseph Montgolfier

Boîte avec miniature ornée de l’ascension d’une montgolfière au château de Versailles, 1783

Portrait de Félix Tournachon, dit Nadar, par Carolus-Duran

Générateur d’hydrogène Renard

Exposé dans le même hall :

Nacelle du dirigeable La France

Hydro-aéroplane Fabre

Assiette : Paris assiégé

Jouet aéroplane Blériot

Départ de Léon Gambetta à bord de L’Armand-Barbès

Planeur Chanute type biplan à empennage cruciforme

Pendule ballon de Charles et Robert, dit « charlière »

Calculateur de route du dirigeable Adjudant-Vincenot

Aéroplane Vuia

Farman HF.20

Deperdussin Monocoque

REP type D

Nieuport IIN

Nacelle du dirigeable Dupuy-de-Lôme

Blériot XI-2

Montre à bélière à décor de ballon

Projet pour un monument en l’honneur d’Henry Farman et des frères Voisin

Modèle de moteur adianomique

Portrait de Félix Tournachon, dit Nadar, par Carolus-Duran

Maquette du monument élevé à la mémoire des aéronautes du siège de Paris

Voisin Farman

Santos-Dumont Demoiselle

Morane-Saulnier type H

Levavasseur Antoinette

Générateur d’hydrogène Renard