Levavasseur Antoinette

Dés 1904, Léon Levavasseur conçoit un moteur pour avion. En 1906, il s’associe avec Louis Blériot et Jules Gastambide pour construire l’Antoinette. Caractérisé par l’avant en forme d’étrave de bateau, cette machine est rendue célèbre lorsque Latham tente sans succès et par deux fois de traverser la Manche en 1909. La même année, aux commandes du même modèle, il se classe second à l’épreuve de vitesse de la Grande Semaine de Champagne et bat différents records d’altitude jusqu’à l’été 1910. Cette publicité apporte quatre-vingt commandes de cette machine au constructeur.

Le fuselage et le moteur de l’appareil exposés au musée de l’Air et de l’Espace sont authentiques tandis que les ailes et l’empennage ont été reconstruits après la seconde guerre mondiale à partir de plans originaux.

Dans la même période :

Aéroplane Vuia

Farman HF.20

Deperdussin Monocoque

REP type D

Blériot XI-2

Maquette du monument élevé à la mémoire des aéronautes du siège de Paris

Voisin Farman

Santos-Dumont Demoiselle

Morane-Saulnier type H

Deperdussin B

Exposé dans le même hall :

Aéroplane Vuia

Farman HF.20

Deperdussin Monocoque

REP type D

Nieuport IIN

Nacelle du dirigeable Dupuy-de-Lôme

Blériot XI-2

Montre à bélière à décor de ballon

Projet pour un monument en l’honneur d’Henry Farman et des frères Voisin

Portrait de Félix Tournachon, dit Nadar, par Carolus-Duran

Maquette du monument élevé à la mémoire des aéronautes du siège de Paris

Voisin Farman

Santos-Dumont Demoiselle

Morane-Saulnier type H

Générateur d’hydrogène Renard