Rapport annuel

Rapport d'activité 2017

Si le Musée de l’Air et de l’Espace se transforme, c’est parce qu’il veut accompagner les progrès permanents de l’aérospatiale. Grâce au savoir-faire de son personnel ainsi qu’à l’engagement de ses mécènes et partenaires, le Musée tient le cap de sa rénovation d’ampleur, comme en témoignent les grands travaux de réhabilitation de l’aérogare Labro, avec la troisième et dernière tranche entamée l’an dernier relative à la Grande Galerie,o u l’inauguration de la réserve destinée aux avions en bois et toile.

Parallèlement, les équipes du Musée multiplient les rencontres instructives, attractives et innovantes pour que l’épopée aérienne devienne toujours plus simple d’accès. Gardien du souvenir, notre Musée témoigne également des mutations technologiques actuelles.

C’est ainsi qu’à côté de la célébration des exploits passés et présents des conquérants de la troisième dimension, les drones, qui ouvrent un nouveau chapitre dans l’histoire de l’aéronautique, ont trouvé place dans nos collections.

Parce que ses vastes espaces d’exposition portent la trace du génie humain d’hier et d’aujourd’hui, parce qu’il célèbre en temps réel cette ambition inextinguible qui est celle de l’Homme de dépasser en volant sa condition d’être terrestre, l’enthousiasme du grand public pour le Musée demeure intact.

Bon voyage à toutes et à tous !

Rapport d'activité 2016

Un musée est un lieu de partage du savoir vers le plus grand nombre ainsi que de transmission vers les générations futures. C’est notre ADN qui s’exprime ainsi au travers de nos missions et nos devoirs de Musée de France et qui se décline sous plusieurs formes via des expositions, la mise en valeur de bâtiment historique, l’accès aux collections, des événements culturels, …
C’est ce que nous faisons au musée de l’Air et de l’Espace depuis des années et que nous avons cherché à développer encore plus en 2016. La transmission et la mise en valeur de notre site constituent notre moteur pour rejoindre le musée de l’Air et de l’Espace de demain, de 2025.

Rapport d'activité 2015

Comme toutes les années où le site du Bourget accueille le Salon International de l’Air et de l’Espace, le musée a bénéficié de cet évènement pour faire découvrir à un public toujours plus nombreux ses riches collections. Durant le salon, la fréquentation a été de 100 000 visiteurs. Toutefois, 2015 restera aussi et surtout comme l’année où le musée a inauguré 2 nouveaux espaces, le hall Normandie-Niemen et le hall 1939-1945, espaces en grande partie réalisés à l’aide de mécénats.

Rapport d'activité 2014

Fin 2014, le musée de l’Air et de l’Espace affiche une hausse exceptionnelle de fréquentation de 25% par rapport à 2013, avec 268 059 visiteurs, et un taux record de consultation de son site Internet avec plus de 4 millions de pages vues. Le chiffre d’affaires généré par les locations d’espaces et les tournages grimpe de 20%. Ces performances sont réalisées malgré la fermeture de plusieurs halls pour travaux.

Rapport d'activité 2012

2012 aura permis d’accueillir pour sa deuxième édition, le Carrefour de l’Air : une occasion unique pour les passionnés de se rencontrer et aussi (lorsque la météo le permet) de faire voler leurs appareils au-dessus du lieu mythique qu’est le Bourget. 2012 a aussi donné l’occasion de recevoir, au terme de son dernier vol, le mythique Transall « Ville de Kolvezi ». Un ultime et impressionnant « toucher », plein de dignité et d’émotion qui a, lui aussi, confirmé la mission du musée.

Rapport d'activité 2010

En 2010, Catherine Maunoury succède à Gérard Feldzer : elle a été choisie par le Ministre de la Défense, Hervé Morin, pour prendre la direction du musée de l’Air et de l’Espace. C’est une championne du monde de voltige aérienne qui prend la suite d’un pilote de ligne…

Rapport d’analyse de l’enquête de satisfaction Planète Pilote

Planète Pilote, l’espace interactif du musée destiné aux 6-12 ans, a ouvert au public le 12 juin 2010. Afin de mieux connaître les visiteurs de ce nouvel espace et pour vérifier l’adéquation de ce nouvel équipement avec les attentes des visiteurs, une enquête de satisfaction a été mise en place. Elle a eu lieu dans un premier temps durant l’été 2010 et sera renouvelée régulièrement pour évaluer l’opinion des visiteurs à plus long terme.

Rapport d’analyse de l’observatoire des publics

Le musée de l’Air et de l’Espace, dont les collections permanentes sont gratuites depuis le 1er janvier 2008, a souhaité prolonger l’expérimentation officielle de la gratuité et la maintenir en 2009. Afin de comprendre les motivations des visiteurs dans ce contexte, et plus globalement en vue de définir un profil de son visitorat, le musée de l’Air et de l’Espace a souhaité se doter d’outils de mesure statistique du profil et des attentes de ces visiteurs dans le contexte tarifaire particulier de la gratuité. Le présent rapport a pour objet la restitution de ces études sur les publics, qui se sont déroulées selon trois méthodologies et trois périodicités distinctes.

Rapport d'activité 2007

2007 aura été l’année de la mise en mouvement du Musée de l’air et de l’espace. Aux événements, expositions, manifestations intenses prolongeant l’impulsion donnée les années précédentes, s’est ajoutée la mise en oeuvre des réflexions et des audits entrepris en 2005-2006 : la réorganisation de l’établissement et le lancement de ses grands chantiers.

Briser un paradoxe, là était la question. Une collection aérienne et spatiale reconnue comme une des premières du monde. Un site de 25 hectares au potentiel exceptionnel. L’adhésion résolue de la tutelle publique, et en tout premier lieu le ministère de la Défense. Un accompagnement et une disponibilité des collectivités territoriales à la mesure de l’atout d’un tel équipement pour le département de la Seine-Saint-Denis…