Page d'accueil  > Le musée  > Présentation

Présentation

Campagne de dons privés | Restauration des Fouga

Les Fouga du musée de l'Air et de l'Espace

LES FOUGA ONT FUGUÉ...
FAITES-LES REVENIR !


Après une dépose spectaculaire, les trois Fouga, figures de proue du musée de l'Air et de l'Espace, vont être remplacés par trois modèles flambants neufs et retrouveront leur emplacement initial : l’entrée du musée, nez pointés vers le ciel du Bourget. Pour retrouver leur livrée, ils ont besoin de VOUS !

Les trois Fouga Magister

Conçu en France au début des années 1950 par Aérospatiale-Potez, le Fouga CM170 Magister est un avion biplace, biréacteur, destiné à l'entraînement des pilotes de chasse. Reconnaissable par son empennage "en V" ou "papillon", le Fouga a été produit à plus de 900 exemplaires et utilisé dans une vingtaine de pays.

Superbe machine, fin voltigeur, le Fouga s'est révélé l'appareil idéal pour de nombreuses patrouilles acrobatiques. Adopté par la Patrouille de France dès 1956, le Fouga émerveille les foules lors de très nombreux meetings aériens pendant près de 25 ans. De nombreux appareils sont toujours en service à travers le monde.

Démontage des appareils

En 2012, les trois Fouga aux couleurs de la "PAF" exposés de façon dynamique devant le Musée depuis plus de 25 ans, devaient subir une importante restauration. Les appareils ont été déposés de leurs socles début juillet 2011. Les ateliers de restauration du musée ont entrepris un grand chantier de remise en état de ces avions mythiques : ils devaient être décapés et repeints avant de réintégrer l’esplanade de l’ancienne aérogare...

Remplacement des Fouga

Après une expertise approfondie, il s'est avéré que l'état de corrosion des appareils était très avancé, à tel point que le projet de restauration a été remis en question.

Plusieurs options ont été envisagées :

  1. La restauration coûte que coûte.
  2. Le remplacement des appareils par de nouveaux retirés du service.
  3. La substitution par des modèles synthétiques identiques.

La première option n'était pas raisonnable, ni techniquement, ni financièrement. La seconde s'est avérée très complexe et nécessitait la reprise des pylônes pour supporter le poids des nouveaux avions (avec le temps, les mêmes problèmes de corrosion se seraient retrouvés). Enfin, la dernière option, qui n'était pas la préférée du musée, à été malgré tout retenue. Elle était la plus simple à mettre en œuvre, la plus économique, la plus durable et la plus sécuritaire.

Le chantier est composé de plusieurs étapes : la réalisation de moules en résine Prolab 45 / Polyuréthane, la fabrication des pièces d'habillage en résine polyester insaturée (UPR), l'application d'un durcisseur pour résine et d'un tissu de verre pour matériaux composites, la mise en place d'un apprêt polyester avant peinture, et enfin la mise en peinture, l'ensemble étant porté par une structure réalisée en aluminium ou en acier inox.

Dans les années 80, accrocher des avions en l'air était un fabuleux projet. 25 ans plus tard, le musée doit s'adapter à son époque en optant pour une solution contemporaine qui présente le meilleur compromis (mise en oeuvre, économie, durabilité, sécurité), pour remettre en place la figure identitaire du musée à l'échelle 1:1 avec sa livrée d'origine.

Appel aux dons

Connaissant l’attachement des visiteurs à ces Fouga, le musée de l'Air et de l'Espace lance un appel à dons privés, impliquant ainsi le public dans cette démarche. Grâce à la générosité de chacun, quel que soit le montant du don (25€, 45€, 100€ ou plus...), l'emblème du musée de l'Air et de l'Espace retrouvera rapidement sa place, plus majestueuse, et plus durable, que jamais !

Pour donner, c'est simple : téléchargez le formulaire de don, complétez-le et envoyez-le avec votre chèque au musée.

Votre nom associé à cette opération

Les noms de tous les donateurs seront inscrits sur un support original implanté sur l’esplanade au moment de la fin des travaux. Tous seront conviés à l'inauguration.

Un reçu fiscal* sera délivré par le musée de l’Air et de l’Espace à réception du chèque de don et du formulaire dûment rempli.

* Votre don par chèque vous donne droit, pour les foyers fiscaux français, à une réduction d’impôt de 66% de son montant dans la limite de 20% du revenu imposable. L’excédent éventuel peut être reporté sur 5 ans. Un reçu, à joindre à votre déclaration de revenus, vous sera adressé peu de temps après réception de votre chèque.

Lettre d'information

Recevoir par email

Participer

Blog - Les coulisses
Gazouiller sur Twitter
FaceBook - Ami
FaceBook - Groupe
FaceBook - Page
Vidéos sur YouTube
Vidéos sur DailyMotion

Le premier musée aéronautique du monde, par son ancienneté et la richesse de ses collections originales.