Hall des voilures tournantes

le hall des « voilures tournantes » fait la part belle aux hélicoptères et aux autogires, devenus familiers dans le paysage aéronautique civil et militaire. On y trouve toute une variété de machines étranges qui illustrent le génie humain : de l’hélicostat N°6 d’Oehmichen, datant de 1935, en passant par le Cierva C8-2, premier autogire à avoir traversé la Manche, jusqu’à l’Alouette III du peloton de Gendarmerie de Haute Montagne, qui sauva de nombreuses vies.