Page d'accueil  > Votre visite  > Halls d'exposition

Halls d'exposition

En raison des travaux dans le musée, le Dakota et le Super Frelon sont momentanément indisponibles. Veuillez nous excuser de la gêne occasionnée.

Plan du musée avec zones fermées pour travaux

Plan du musée

Grande galerie

Halls C-D-E-E bis-F

Le musée de l’Air et de l’Espace fait peau neuve !

De 2014 à 2017, le musée poursuit ses travaux de rénovation pour améliorer la qualité de votre visite et restera ouvert pendant cette période. Seuls les espaces en travaux fermeront.
✈ Le hall de la Seconde Guerre mondiale sera en travaux de mi-septembre 2014 à mi-2015.
✈ Le hall de la Cocarde et des Prototypes fermeront leurs portes à partir du 22 septembre 2014 pour une durée de 6 mois.
✈ Des travaux de la façade Est se dérouleront à partir de mi-juillet 2014 jusqu'à début juin 2015.
✈ Un nouvel espace consacré à la collection Normandie Niemen ouvrira en juin 2015.
✈ La Grande Galerie et la façade Ouest entreront en phase de travaux à partir de septembre 2015.

Vous avez des questions ? Le musée vous donne des réponses...

Voici une liste de questions qui sont fréquemment posées avec quelques éléments de réponse. Toute l’équipe du musée se tient à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Afficher tout / Masquer tout

fold faq

Quelles sont les raisons pour lesquelles le musée est en travaux ?

Ouvert par étapes successives sur le site de l’aéroport de Paris-Le Bourget, de 1975 à 1987, le musée de l’Air et de l’Espace se doit d’assurer sa pérennité pour les trente ans à venir : outre une remise à niveau esthétique liée à l’usure normale des installations, certains halls nécessitent une mise en conformité technique, pour votre sécurité et la préservation des collections.

Dans le cas du hall 5 - Hall des avions de la Seconde Guerre mondiale, celui-ci sera même reconstruit. Le bâtiment actuel a été démonté et sera remonté sur le site de Dugny, puis mis à disposition des ateliers du musée (permettant ainsi une meilleure protection de certains appareils situés dans les réserves du musée).

De nouveaux espaces de visite vous seront également proposés grâce à la restructuration de zones actuellement fermées au public. L’accueil sera avantageusement déplacé au sein de la salle des huit colonnes, accès d’origine à l’aérogare dorénavant inscrit à l’inventaire complémentaire des monuments historiques et dont les façades, en cours de rénovation, retrouveront leur aspect de 1937.

Ces travaux de grande ampleur s’inscrivent également dans la perspective d’intégrer le musée dans la dynamique du Grand Paris et de l’arrivée de la ligne 17 du métro, au pied du musée, prévue en 2024. Plus d’informations sur la ligne 17 et la future station de l’aéroport.

fold faq

Quels sont les objectifs prioritaires du musée ?

Le Contrat d’Objectifs et de Performance (COP) 2012-2014 prévoit les actions à mettre en œuvre pour réaliser le plan d’investissement et pour diversifier les sources de soutien tout en développant la fréquentation du musée et en restant en cohérence avec le projet scientifique et culturel.

Un nouveau projet de COP 2015-2019 reprend les trois grands axes du COP 2010-2014 :

  1. Pour les bâtiments et les collections : achèvement des travaux et développement des espaces de réserves qui manquent cruellement.

  2. Poursuite des efforts pour conforter la performance économique du musée, sécuriser les économies et développer les ressources propres.

  3. Pour valoriser le patrimoine : élaboration d’une nouvelle politique d’expositions temporaires tout en protégeant le cœur de métier du musée : la conservation et l’enrichissement des collections. Enfin, le musée doit aussi s’attacher à devenir un lieu d’échange culturel, scientifique et technique.
fold faq

N’était-il pas plus simple de fermer totalement le musée pendant les travaux ?

Le musée de l’Air et de l’Espace dispose d’une surface d’exposition conséquente. Cette spécificité lui permet d’effectuer des travaux par phases successives, en sachant que certains halls ne connaitront pas de travaux nécessitant une fermeture au public : hall 11 - Conquête spatiale, hall 6 - Hall Concorde et hall 9 - Voilure tournante.

La fermeture totale du musée aurait pénalisé ces espaces et les visiteurs souhaitant les visiter. Par ailleurs, certains espaces déjà traités comme le hall 10 - Entre deux guerres et la salle des huit colonnes n’auraient pas été visibles pendant une longue période. Enfin, l’espace Planète Pilote a été ouvert récemment. La non-fermeture du musée a donc été retenue.

fold faq

Quels seront les espaces fermés pendant les travaux ? Comment en être informés ?

Les travaux de la salle des huit colonnes et du hall 10 - Entre deux guerres ont été achevés en 2013. Ces espaces sont à nouveau visitables.

De 2014 à 2017, tous les autres espaces seront modernisés, à l’exception des halls ayant été construits plus récemment comme le hall 11 - Conquête spatiale, le hall 6 - Hall Concorde et le hall 9 - Voilure tournante. Des fermetures très ponctuelles de ces halls pourraient intervenir dans le cadre de la mise en place indispensable d’un nouveau système de sécurité incendie.

Le site internet du musée vous informera des fermetures au fur et à mesure du chantier. Un affichage est également présent à l'accueil du musée.

fold faq

Les tarifs du musée seront-ils modifiés pendant les travaux ?

L’accès aux différents halls du musée (collection permanente) restera gratuit pour tous les visiteurs.

Concernant les animations payantes, comme la visite des avions, aucune augmentation de tarif n’est intervenue en 2013 et 2014, dans la perspective de ces travaux d’ampleur.

Une baisse des tarifs engendrerait une baisse significative des recettes que le musée ne pourrait assumer dans le contexte actuel des finances publiques et des restrictions budgétaires inhérente à cette situation. A défaut de baisser les prix, il a donc été décidé de ne pas les augmenter.

fold faq

Que prévoit le musée pour améliorer le stationnement ?

La capacité normale du parking est de 114 places. A ce jour, en raison des travaux de ravalement de l’aérogare et de la nécessité de maintenir des espaces libres en cas d’intervention des secours, la capacité est réduite. De fait, cette situation dégrade l’exploitation du parking les jours de forte affluence.

Le musée est bien conscient des difficultés posées par le nombre de places de stationnement (à ce jour et pour l’avenir). L’évolution à moyen terme est liée à l’arrivée prévue en 2024 de la ligne 17 du métro. L’esplanade du musée, qui accueille le parking actuel, sera repensée dans le cadre de la construction de la station de métro. Le musée restera vigilant pour que lui soit restitué une capacité de stationnement au moins équivalente à proximité immédiate (sous-sol...).

Une concertation publique relative à la future station du métro a été organisée par la Société du Grand Paris du 20 novembre au 20 décembre 2014, dont une réunion qui s'est tenue au musée, le 9 décembre au soir.

A court terme, nous essayerons d’offrir un maximum de places, en tenant compte des obligations règlementaires.

fold faq

Le métro arrivera-t-il sur l’esplanade du musée ?

Le projet de Grand Paris Express prévoit l’arrivée du métro automatique pour 2024 au Bourget à proximité immédiate de l’esplanade du musée.

Une réunion publique s'est tenue au musée le 9 décembre 2014, dans le cadre de la concertation de la ligne 17 nord (du 20 novembre au 20 décembre 2014). Cette arrivée devrait donner au musée toute sa dimension de grand musée du Grand Paris.

Le nom de la station n’est pas encore connu. Plus d’informations sur l’arrivée du métro.

fold faq

L’attente aux caisses est trop longue, pourquoi n’y a-t-il pas de billet coupe-file ?

La musée accueille près de 250 000 visiteurs chaque année avec des pics d’affluence en général le week-end et pendant les vacances scolaires ; la météo est un facteur qui influence également la fréquentation du musée. A cause de cette fluctuation parfois imprévisible, et malgré les efforts des hôtesses, l’attente aux caisses peut être importante certains jours.

De nouveaux contrôles d’accès sont prévus dans le cadre des travaux de modernisation et permettront d’accéder directement à certaines animations avec un billet pré-imprimé (e-billet par exemple).

Le saviez-vous ? L’offre des animations et les pass dégressifs peuvent parfois être complexes à comprendre pour les primo-visiteurs, rallongeant le temps de passage en caisse ; pour fluidifier l’attente, le musée distribue en période d’affluence un petit prospectus résumant l’offre.

fold faq

Je dois faire la queue alors que l’accès est gratuit aux collections permanentes, pourquoi ?

Le musée délivre actuellement un billet à tout visiteur ce qui permet de connaître la fréquentation et d’obtenir certaines informations comme le code postal demandé aux visiteurs. La connaissance de notre public est primordiale pour améliorer notre service.

A l’avenir, un accueil totalement modernisé se fera dans la salle des huit colonnes comme se faisaient l’arrivée et le départ des voyageurs à l’origine de l’aérogare commerciale datant de 1937.

Le nouveau système de contrôle d’accès améliorera la régulation de l’affluence. L’ajout d’automates de billetterie pour les animations les plus simples et l’accès aux collections permanentes est à l’étude.

fold faq

Les sanitaires sont parfois en mauvais état, pourquoi ?

La rénovation de l’ensemble des toilettes est planifiée et devrait être réalisée en grande partie dès 2015. Une mise en accessibilité pour personnes handicapées est également prévue.

Le saviez-vous ? La mise en œuvre d’un chantier prend des mois parfois des années dans une institution publique : une étude du projet précède la rédaction des documents de consultation des entreprises pour donner lieu à un appel d’offres. L’appel d’offres laisse un délai de plusieurs semaines ou mois pour répondre. Suit le choix du candidat et enfin la réalisation des travaux et prestations.

fold faq

La loi prévoit une mise en accessibilité des lieux accueillant du public, que fait le musée ?

Conformément aux obligations légales (loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées), le musée a entamé une mise aux normes en matière d’accessibilité aux personnes handicapées ; un budget d’environ 1,5 million d’euros est nécessaire.

Le musée fait appel au mécénat pour financer de tels investissements. La Caisse d’Epargne d’Ile-de-France a offert 240 000€ au musée pour contribuer à l’obtention du label Tourisme et handicap.

L’ensemble des travaux bâtimentaires devraient s’étendre sur plusieurs années. Un travail de mise en accessibilité se fait également par une médiation adaptée aux personnes handicapées, conformément à la loi évoquée ci-dessus. Le musée y travaille également dans la mesure où l’accès aux aéronefs, par exemple, est impossible pour certaines personnes handicapées.

fold faq

Les travaux sont parfois très bruyants. Quelle solution le musée peut-il apporter ?

L’importance du chantier entraine des nuisances sonores dont nous sommes bien conscients. Dans la mesure du possible, les interventions les plus bruyantes sont concentrées sur les périodes de fermeture du musée, notamment le lundi et avant 10h00.

Animations

• Forfait avions
• Planète Pilote
• Planétarium
• Mini visites guidées
• Cockpits secrets
• Simulateurs

360° d'Air et d'Espace

Halls à 360°

Les halls en panoramas : entrez dans la 3e dimension !

Lettre d'information

Recevoir par email

Services sur place

Boutique | Restaurant

Optimiser votre visite

Tableau d'affluence

Le premier musée aéronautique du monde, par son ancienneté et la richesse de ses collections originales.