Douglas C-47A Skytrain Dakota

À la fin de la Seconde Guerre Mondiale, le Général Eisenhower déclara que le C-47 avait été l’une des quatre armes qui avaient permis aux États-Unis de triompher – l’associant au bazooka, la Jeep et à la bombe atomique. C’est dire à quel point cet avion avait gagné la haute estime de tous.

DC3

Un civil militarisé

Dérivé militaire du DC-3 qui avait volé pour la première fois le 15 décembre 1935, le C-47 reçut une porte à deux battants sur bâbord et un plancher renforcé pour accueillir les charges les plus diverses. Les premières livraisons commencèrent en 1942 et la version C-47A dotée d’amélioration de détail fut construite à 5 253 exemplaires.

Polyvalence absolue

Employé sur tous les fronts, sa disponibilité, son adaptabilité à toutes les tâches et sa solidité parvinrent à garantir le soutien des troupes dans les endroits les plus reculés. Quand le Colonel Doolittle quitta la Chine après son fameux raid sur Tokyo en 1942, pas moins de 75 passagers dont 22 enfants étaient dans l’avion prévu normalement pour 21 passagers ! Un C-47 fut même crédité d’une victoire officielle acquise face à un Mitsubishi Zéro qui le poursuivait si bas qu’il percuta le sol !

08-douglas-c-47a-skytrain-museeairespace_01

L’avion du débarquement

Baptisé Dakota par les Britanniques, le C-47 participa de manière massive au débarquement en Normandie, larguant des parachutistes puis assurant le ravitaillement des troupes.

Produit même par l’ennemi

Aux 10 047 exemplaires américains il faut ajouter 414 L2D produits sous licence par Showa et 71 L2D par Nakajima au Japon et plus de 2 000 Lisunov Li-2 en URSS. Civils ou militaires les bimoteurs de Douglas réalisèrent une seconde carrière très réussie après la guerre.

L’exemplaire du musée

Le musée présente le C-47A 42-92449 (c/n 12251) qui servit dans la 8th Air Force en Europe à partir du 25 mars 1944. Acheté par la compagnie Aigle Azur en 1948, il fut acquis par l’Armée de l’Air en 1960 qui l’utilisa dix ans avant de le remettre au Musée. L’avion a été repeint aux couleurs du 81st Troop Carrier Squadron du 436th Troop Carrier Group. Le Buzz Buggy était piloté par le Lt. Duane Smith lors du Débarquement.

S.N.

Dans la même période :

Yakovlev Yak-3

Supermarine Spitfire LF Mk. XVI

Republic P-47D Thunderbolt

Polikarpov I-153

North American P-51D Mustang

Heinkel He 162 A-2 Spatz

Focke-Wulf Fw 190A-8

Fieseler Fi 103 V.1

Dewoitine D 520

Casa C-2.111D BR.21 Pedro Heinkel He 111H-16

Bücker Bü 181C.3 Bestmann

Exposé dans le même hall :

Douglas AD-4NA Skyraider

Supermarine Spitfire LF Mk. XVI

Republic P-47D Thunderbolt

North American P-51D Mustang

Focke-Wulf Fw 190A-8

Fieseler Fi 103 V.1

Dewoitine D 520