Voir et observer. L’imagerie spatiale militaire

Dans le cadre de l’année de l’espace célébrée en 2021 au musée de l’Air et de l’Espace, une nouvelle exposition propose au public de découvrir l’observation militaire par satellite.

À compter du 22 juin, les visiteurs sont invités à découvrir l’action spatiale militaire française à travers le prisme du Centre militaire d’observation par satellites 1/92 Bourgogne (CMOS) et le programme Hélios I A, résolument tourné vers l’avenir de ce domaine stratégique.

Si la perspective de voir la Terre depuis l’Espace est entrée dans nos vies quotidiennes, les techniques d’observation par les satellites restent quant à elles peu connues. L’exposition Voir et observer. L’imagerie spatiale militaire, réalisée en partenariat avec le CMOS, propose un éclairage sur cette technologie et son emploi militaire, introduits auprès du grand public dans des films ou séries télévisées tels que Le Bureau des légendes.

À travers l’exposition, le musée de l’Air et de l’Espace met en lumière l’acteur français en charge de ce travail, le CMOS, mais aussi son cadre d’intervention, l’origine de cette capacité dite stratégique, son emploi, et les procédés employés pour obtenir une image exploitable depuis un satellite.

L’exposition Voir et observer. L’imagerie spatiale militaire est le fruit d’un partenariat entre le musée et le Centre militaire d’observation par satellites 1/92 Bourgogne (CMOS). Le CMOS appartient à l’armée de l’Air et de l’Espace. Il a pour objectif d’opérer les satellites d’observation spatiale militaire, de les mettre en situation pour pouvoir acquérir une image commandée par un utilisateur et d’appliquer un traitement sur l’image afin de la rendre lisible en vue de sa livraison. Héritier de la prestigieuse tradition du « 1/92 Bourgogne », le CMOS évolue dans le sillage des escadrilles BR7 et BR35 qui se sont particulièrement illustrées lors de la Première Guerre mondiale, unités navigantes dédiées à l’observation et aux missions de reconnaissance par la photographie aérienne des zones de combat. « Voir et observer » est d’ailleurs la devise de la BR7, escadrille créée en 1913 à Verdun pour observer les lignes allemandes dans le but de régler les tirs de l’artillerie de l’armée française.

Informations pratiques

Du 22 juin au 7 novembre 2021
Hall de l’Entre-deux-guerres

Articles similaires

Nuit des étoiles 2021

Samedi 7 août 2021 - Accès libre et gratuit, de 18h jusqu’à 1h30. À l’occasion de ses 30 ans, la Nuit des étoiles revient au [...]

Mallettes pédagogiques

En complément des nombreuses activités pour une visite réussie en famille, le musée propose désormais des mallettes pédagogiques disponibles gratuitement en prêt à l’accueil. Ludiques [...]

Bijoux de mécanique

Le musée de l’Air et de l’Espace se renouvelle sans cesse pour proposer à ses visiteurs une programmation originale. Innovant, il s’impose comme un musée [...]