40ème anniversaire du premier vol commercial de Concorde

Il y a 40 ans, le 21 janvier 1976 est une date historique pour la carrière du supersonique Franco-Britannique. Après avoir relevé tous les défis, tant politiques que techniques, cette journée marquait définitivement le début de l’exploitation commerciale supersonique civile. Air France lança la ligne Paris – Rio de Janeiro via Dakar (escale technique) tandis que son homologue British Airways inaugurait le même jour la ligne Londres – Bahreïn.

Le Concorde qui inaugura cette ligne était le F-BVFA, plus communément appelé « Fox-Alpha ». Pour le vol AF 085, les commandants Mr Pierre Chanoine (Commandant de bord), Mr Pierre Dudal (Chef pilote de la division Concorde et Copilote sur ce vol) et Mr André Blanc (Officier Mécanicien Navigant) avaient pris place dans le cockpit effilé du beau delta blanc.

L’embarquement des passagers se fit au Terminal 1 de l’aéroport Charles de Gaulle, après un roulage de quelques minutes pour rejoindre la piste Nord et effectuer les différentes check-list, la tour de contrôle donna le “top” décollage pour un départ simultané des deux Concorde à 11h40 (heure GMT). Le monde entier pu assister à cet événement grâce à la retransmission en direct sur toutes les télévisions.

Après un palier subsonique pour rejoindre les côtes françaises, l’équipage du Fox-Alpha accéléra pour rejoindre le niveau de vol 600 (environ 18 000 mètres) pour lequel cet avion avait été dessiné et atteindre progressivement sa vitesse croisière à mach 2 (environ 2146 km/h). La première partie du vol se déroula comme prévu et l’équipage posa l’avion sans encombre à Dakar. Après une courte escale technique pour refaire les pleins et diverses vérifications, Concorde reprit les airs avec la particularité de ne pas avoir de contrainte de vitesse, l’aéroport international de Dakar-Léopold Sédar Senghor étant situé juste à côté de l’océan atlantique. Concorde atteignit l’altitude de 18 000 mètres et mach 2 en seulement 16 minutes. De nombreuses personnalités avaient pris part au voyage, avec notamment le journaliste Yves Mourousi dont la chaîne TF1 a retransmis en direct l’arrivée à Rio. Concorde, tel un grand échassier posa ses roues sur le tarmac de l’aéroport de Rio-Galeao à 16H10 (heure locale) mettant Paris à 7h30 de Rio. C’est ainsi que débuta la grande aventure de la ligne supersonique entre Paris et Rio de Janeiro via Dakar deux fois par semaine (le mercredi et le dimanche). Afin de rentabiliser au maximum le supersonique, Air France a mis fin aux vols sur Rio en 1983 pour ne retenir qu’une seule destination New York et des vols à la demande.

A l’occasion de ce quarantième anniversaire, le musée de l’Air et de l’Espace proposera dès le 6 février au public une nouvelle visite guidée consacrée à Concorde mais aussi au Boeing 747 (dont la carrière s’achève chez Air France en ce mois de janvier 2016), conçu à la même époque mais dans une logique commerciale et technique totalement opposée, axée sur la capacité et non sur la vitesse. Cette nouvelle visite régulière a pour ambition de comparer ces deux appareils emblématiques de l’histoire de l’aviation commerciale mondiale. Ces visites-conférences seront vendues auprès des revendeurs de billetterie Fnac-France Billet et Ticketmaster ainsi qu’à l’accueil du musée, le jour même.

Articles similaires

Installation Tchouri

Œuvre massive de l’artiste Yan Tomaszewski, Tchouri est la première installation d’art contemporain au sein du musée de l’Air et de l'Espace du Bourget, et l’élément phare de la [...]

Nuit européenne des musées 2018

Destination l'art en l'air ! Le musée de l’Air et de l’Espace vous invite le samedi 19 mai de 18h à 23h pour la 14ème [...]

Carrefour de l’Air 2018

Des temps d'attente supérieurs à la normale sont à prévoir pour accéder au musée en raison du plan VIGIPIRATE. Les démonstrations aériennes débutant le dimanche [...]