8 mars, elles donnent des ailes au musée

Pour la Journée internationale des droits des femmes, nous vous invitons à découvrir les portraits de quatre collègues exceptionnelles qui contribuent au quotidien du musée. Découvrez leurs parcours, pourquoi elles ont choisi le musée et ce qu’elles y apprécient le plus.

Laurence Bastien / Secrétaire générale

Quel est votre parcours ?

De formation généraliste orientée vers le secteur public, j’ai longtemps travaillé en collectivités locales, ayant à cœur de servir l’intérêt général et le service public. Les concours ont orienté mon parcours au sein de la fonction publique territoriale, qui s’est construit grâce à cet ascenseur social. J’ai plaisir à dire que j’ai, au cours de ma carrière, exercé des métiers différents, passant de services fonctionnels à des services opérationnels. Cette appétence pour appréhender toujours plus de nouveaux domaines, de nouvelles compétences, ont forgé une grande polyvalence qui sert le poste que j’occupe aujourd’hui.

Pourquoi avoir choisi le musée de l’Air et de l’Espace ?

Le musée de l’Air et de l’Espace est un lieu de culture, d’histoire et de rêves, et ancré dans son territoire. Séquano-dyonisienne de souche, j’ai toujours eu à cœur de m’investir sur mon territoire, parce que les problématiques d’accès au droit, à la culture, à l’éducation y sont particulièrement sensibles. Ajouter la dimension culturelle à mon parcours est une chance que j’apprécie à sa juste valeur, sans que je perde l’attachement au service public qui fait partie de mon ADN.

Qu’est-ce que vous appréciez le plus dans le musée ?

Le fait de travailler avec un équipage motivé, fier de son établissement, dans un lieu magique où les projets foisonnent…

Marie-Laure Griffaton / Directrice du département scientifique et des collections

Quel est votre parcours ?

Mon parcours est à la fois classique pour une conservatrice (formation à l’Ecole du Louvre, à l’Ecole du Patrimoine et à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales) et atypique car dès le début de mes études, je me suis spécialisée dans le patrimoine technique et industriel. J’ai une passion particulière pour le domaine des transports que reflète mon choix de travailler au Musée français du chemin de fer de Mulhouse puis au musée portuaire de Dunkerque avant d’arriver au Musée de l’Air et de l’Espace.

Pourquoi avoir choisi le musée de l’Air et de l’Espace ?

Depuis mon enfance, je fréquente ce musée que j’ai vu se développer au fil des années. J’ai toujours rêvé devant les avions des plus curieux aux ailes en forme de chauve-souris au plus prestigieux tels que le Concorde. Pour moi qui suis passionnée d’aéronautique depuis des années ce musée est un lieu magique. Il symbolise l’audace de tous ceux qui ont osé prendre leur envol.

Qu’est-ce que vous appréciez le plus dans le musée ?

Ce musée conserve et présente de fabuleuses collections particulièrement riches et uniques pour la période des pionniers de l’aérostation et de l’aviation. Je ne me lasse pas d’œuvrer au quotidien au milieu de ces avions, de ces objets d’art. Le travail est exigeant car les collections à conserver et à mettre en valeur sont très conséquentes mais nous sommes récompensés par le plaisir de partager avec le public la découverte de ce patrimoine exceptionnel.

Agathe Riquier / Conservatrice-restauratrice du patrimoine

Quel est votre parcours ?

Je travaille comme restauratrice du patrimoine depuis 2013. Je suis diplômée du master de Conservation-restauration des biens culturels spécialité sculpture. Je suis également titulaire d’un master 2 en régie des œuvres et montage d’exposition obtenu en 2018. Mes dix années d’expérience à l’étranger m’ont permis d’acquérir une solide expérience pour le développement et la mise en place de stratégies de conservation adaptées aux objets patrimoniaux pour lesquelles je m’appuie sur une approche pluridisciplinaire mêlant l’art et les sciences.

Pourquoi avoir choisi le musée de l’Air et de l’Espace ?

J’ai rejoint le musée de l’Air et de l’Espace avec pour objectif de mettre à profit mon expérience acquise tout au long de mon parcours, notamment au National Air and Space Museum de Washington. J’y ai développé des connaissances spécifiques aux collections aéronautiques, orientées sur les matériaux, en particulier ceux présentant des risques sanitaires dont les substances radioactives, les sels de cadmium, l’amiante, etc. Cette polyvalence me semblait être un atout pour le musée de l’Air et de l’Espace.

Qu’est-ce que vous appréciez le plus dans le musée ?

Arrivée pour le centenaire du musée de l’Air et de l’Espace, je ne cesse d’être émerveillée par la richesse et la diversité des collections. Quelle émotion de monter à bord d’aéronefs du début du 20e siècle pour les restaurer, mais aussi de tenir dans mes mains des objets d’art témoignant de la ballomanie de la fin du 18e siècle. Je suis très fière d’évoluer au sein d’une institution dynamique et investie dans de nombreux projets aussi stimulants les uns que les autres. C’est très enrichissant de faire partie d’une équipe pluridisciplinaire, hautement qualifiée et passionnée.

Christel Meyre / Chef du pôle Bâtiments et Maintenance des Infrastructures

Quel est votre parcours ?

Au service de la fonction publique depuis 1993 au sein principalement de siège d’établissements publics administratifs de santé et de culture en tant que responsable de services généraux, j’ai fait évoluer mes compétences plus spécifiquement vers le management et l’ingénierie de patrimoine immobilier après avoir acquis un master dans ce domaine.

Pourquoi avoir choisi le musée de l’Air et de l’Espace ?

Intégrer le musée de l’Air et de l’Espace est pour moi l’occasion d’étendre mes responsabilités sur un patrimoine immobilier plus étendu et découvrir un domaine muséographique unique et plus qu’atypique en terme de scénographie.

Qu’est-ce que vous appréciez le plus dans le musée ?

Ce qui est appréciable de plus, au sein de mes fonctions, ce sont les objectifs très ambitieux du musée en terme de stratégie immobilière qui tracent une feuille de route à suivre à long terme.

Sonia Balot / Responsable accueil, billetterie et réservation

Quel est votre parcours ?

Après avoir obtenu une licence en sciences humaines, mention histoire, à l’université de Perpignan Via Domitia, j’ai quitté ma région natale pour venir m’installer en région parisienne. J’ai trouvé mon premier emploi au Domaine de Chantilly en tant qu’hôtesse de vente en billetterie et boutique. J’ai ensuite été embauchée au sein du musée de l’Air et de l’Espace où j’exerce depuis peu les fonctions de responsable de l’équipe accueil, billetterie et réservation.

Pourquoi avoir choisi le musée de l’Air et de l’Espace ?

Étant à la recherche d’un lieu culturel où travailler, j’ai saisi une opportunité de venir travailler au musée de l’Air et de l’Espace. Bien que n’ayant pas de connaissances particulières en aviation j’ai une certaine sensibilité pour le domaine spatial. En outre, j’adore voyager alors travailler dans le plus ancien aéroport de Paris c’est quand même magique.

Qu’est-ce que vous appréciez le plus dans le musée ?

Outre la richesse de ses collections, ce que j’apprécie le plus c’est la diversité du public que l’on accueille. Le musée est à la fois un lieu incontournable pour les passionnés mais il sait aussi séduire les plus novices et est une vraie destination familiale. Une diversité très enrichissante pour ceux travaillent à son contact.

Articles similaires

Avant-première Super Wings – Saison 5

Si vous aussi, vous êtes avec vos enfants des passionnés d'aviation, TFOU et le musée de l'Air et de l'Espace vous proposent de venir assister [...]

Journées nationales de l’architecture

Cette année, le musée de l’Air et de l’Espace participe pour la première fois aux Journées nationales de l’architecture en proposant une programmation spéciale le [...]

Rendez-vous avec la Lune

Vous l'avez peut-être déjà remarqué, mais la Lune a la particularité d'être un des très rares astres visibles en journée. A certaines périodes de son [...]