Le musée fête ses 100 ans

En 2019, le musée de l’Air et de l’Espace fête ses 100 ans !

Depuis 100 ans, le musée de l’Air et de l’Espace du Ministère des Armées accueille le public et partage avec lui un grand rêve : celui de voler et d’aller dans l’espace ! Déployer ses ailes, rejoindre le ciel, atteindre les étoiles… l’homme a cherché par tous les moyens à voler et à aller toujours plus haut, toujours plus loin. À travers sa riche collection d’aéronefs, d’aérostats, de maquettes, d’uniformes,de photographies, d’estampes, d’affiches et d’objets d’art, le musée de l’Air et de l’Espace retrace cette incroyable histoire. Chaque objet présenté dévoile un pan de cette grande aventure où des hommes et des femmes, en dépassant les limites de l’imaginable, ont contribué au développement de nouvelles technologies, à la découverte de nouveaux espaces et de dépasser les limites en voyageant dans l’espace.

Pour célébrer son centenaire, le musée de l’Air et de l’Espace ponctue l’année d’événements festifs exceptionnels. Outre les rendez-vous nationaux comme la Nuit européenne des musées, la Nuit des Étoiles ou les Journées européennes du patrimoine, le musée convie le visiteur à (re)découvrir la richesse de ses collections et à vivre d’incroyables expériences l’entrainant à la conquête de la 3e dimension ! Cette année anniversaire se terminera en apothéose avec la réouverture de la Grande Galerie dans l’aérogare historique, pépite de l’architecture art déco, conçue et réalisée en 1937 par Georges Labro, avec la visite en première mondiale de la tour de contrôle historique.

Une année anniversaire qui débute sous le signe de l’enfance avec la réouverture de l’espace ludique Planète Pilote

Avec « Planète Pilote », le musée de l’Air et de l’Espace propose aux enfants une expérience inédite – et que les parents ou accompagnateurs sont heureux de vivre avec eux. Le temps d’une heure, les enfants se glissent tour à tour dans la peau d’un pilote, d’un astronaute, d’un steward, d’une hôtesse ou d’un voyageur. Ils peuvent ainsi pénétrer dans le cockpit d’un petit avion de tourisme ou d’un Airbus A320, ranger les bagages d’un
avion de ligne ou faire son plein en kérosène, observer l’activité d’un aéroport depuis une tour de contrôle, faire de la bicyclette dans une station spatiale pour rester en forme, enfiler une tenue de cosmonaute, découvrir les différentes planètes de notre système solaire… Ils découvrent ainsi, en le vivant, l’univers aéronautique et aérospatial.

Espace ouvert depuis le 15 février 2019 après quelques mois de chantier pour travaux de rénovation.

Du 17 au 23 juin : partir à la découverte de toutes les nouveautés de la 3e dimension au Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace

L’ensemble des acteurs de l’industrie mondiale se retrouve au Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace pour dévoiler ses dernières innovations technologiques. Près de 150 aéronefs sont réunis dont plusieurs effectuent des présentations en vol. Moments forts du salon, ces démonstrations permettent de découvrir les dernières nouveautés et les savoir-faire technologiques innovants qui sont utilisés. Profitez de votre visite au Salon pour découvrir le musée de l’Air et de l’Espace ! Le billet d’entrée au salon donne accès à l’ensemble des collections permanentes du musée.

Pendant les journées réservées aux professionnels du 17 au 20 juin, l’entrée au musée est interdite aux personnes de moins de 16 ans.

Pour la première fois, le 20 juillet 1969, des hommes se sont posés sur la lune. 50 ans plus tard, le musée de l’Air et de l’Espace propose de revivre les missions Apollo dans le hall Espace du musée. Le plateau consacré à l’exploration de la lune raconte les 17 missions Apollo à travers quelques objets emblématiques : la réplique d’un scaphandre lunaire, les outils d’entrainement des astronautes grâce auxquels ils apprenaient à recueillir des échantillons sur la lune… Replongez dans cette grande aventure !

Pour la nuit des étoiles, néophytes, passionnés d’astronomie ou curieux se donnent rendez-vous sur le tarmac du musée. Equipés de télescopes et lunettes astronomiques mis à disposition par le musée, les visiteurs partent à la chasse aux étoiles et aux planètes comme Jupiter et Saturne ! Le musée poursuivant la célébration des 50 ans de la mission Apollo 11, la lune est à l’honneur pour cette nuit des étoiles. De nombreuses animations en rapport avec l’astre lunaire et l’astronomie attendent les visiteurs : ateliers, visites guidées…

La richesse des collections du musée de l’Air et de l’Espace tout comme les aventures humaines qui transparaissent en filigrane ont inspiré ce visiteur d’exception. De la station de RER « Le Bourget » jusqu’au musée, l’artiste ponctuera le trajet de portraits historiques, emblématiques de l’histoire de l’aéronautique et de la conquête spatiale et en glissera quelques uns sur les cimaises du musée. Pour compléter ce jeu de piste artistique, une exposition coulisse, dévoilant le processus de création de cet artiste, sera également présentée.

Pendant deux jours, le Carrefour de l’Air, rendez-vous annuel du musée de l’Air et de l’Espace, réunit musées, associations et collectionneurs aéronautiques pour échanger et partager leur passion avec le public. Partie intégrante du Carrefour de l’Air depuis 2011, le meeting aérien gagne encore de l’ampleur avec la présence dimanche toute la journée d’avions historiques en provenance des quatre coins du ciel. Ils rejoindront en vol le mythique tarmac du Bourget. Dans l’après-midi du dimanche 29 septembre, un show aérien unique est organisée en partenariat avec l’aéro-club de France, soutenu par la DGAC, la Fondation Saint Exupéry et ADP . Acrobaties aériennes d’anciens avions, présentation d’avion en statique sur le tarmac, échanges avec les pilotes, le meeting aérien offre une occasion exceptionnelle de vivre la conquête de l’air. La Patrouille de France honore cet événement en effectuant une démonstration complète pour le public. Plusieurs champions du monde de voltige aérienne dont l’actuelle championne du monde Aude Lemordant et la double-championne du monde Catherine Maunoury, ainsi que d’autres pilotes de records sont attendus pour des vols…

12 novembre : inauguration du mémorial des aviateurs de l’Armée de l’air

Pour rendre hommage aux aviateurs morts dans l’accomplissement de leurs missions, l’armée de l’air a fait ériger un monument national commémorant les disparus, hommes et femmes, pilotes et non navigants. Une oeuvre monumentale et symbolique installée à l’entrée du musée, réalisée par l’artiste Jean-Bernard Métais, sera inaugurée par le Chef d’Etat-major de l’Armée de l’Air le 12 novembre 2019. Pour honorer leur mémoire et leur dévouement, les noms des disparus figureront dans un espace mémoriel multimédia en cours de construction et installé au sein du musée en mezzanine du Hall Cocarde.

Décembre : embarquement immédiat pour un voyage dans l’histoire

La réouverture de la Grande Galerie dans l’aérogare historique conclut cette année de célébration du centenaire du musée de l’Air et de l’Espace comme une belle renaissance. Véritable bijou Art déco, l’aérogare a été construite en 1937 à l’occasion de l’Exposition internationale pour accueillir voyageurs et marchandises en provenance du monde entier. Ce premier aéroport de Paris, il a connu des départs mythiques et des arrivées en fanfare. De Nungesser à Lindberg, il est devenu la référence aéroportuaire pendant des décennies. A sa réouverture en 2019, c’est par la mythique Salle des Huit Colonnes que le visiteur accédera au musée. En franchissant les portes de l’aérogare conçue par l’architecte Georges Labro, le public embarquera pour un voyage au coeur de l’histoire. Accueilli dans l’ancien hall des arrivées et des départs, découvrant le tarmac de l’autre côté de la Grande Galerie, il commencera sa visite par la présentation des pionniers de l’air et de la naissance de l’aviation du XVIIIe siècle à 1914. Il pourra admirer de nombreux avions originaux, des premières machines volantes créées à la fin du XIXe siècle, puis les avions utilisés pendant la Grande Guerre dans le cadre éblouissant de l’aérogare restaurée. Cette nouvelle présentation due à l’agence Scénografiá offrira aux visiteurs une découverte de pièces non présentées depuis des années, comme la nacelle du premier dirigeable La France, des affiches originales restaurées, des tenues de vol, des tableaux, ou encore des objets d’art témoignant de la « folie des ballons » qui s’empare de la société après les premières ascensions en 1783. Un festival d’oeuvres inédites pour une rénovation exceptionnelle.