Casa C-2.111D BR.21 Pedro Heinkel He 111H-16

Avion Casa Heinkel HE-111

Les 14 BR.21 utilisés par l’Ejército del Aire (Armée de l’Air Espagnole) jusqu’en janvier 1975 constituent les derniers de la longue lignée de Heinkel He 111 construits à environ 7 000 exemplaires.

Conçu initialement comme avion de transport commercial très rapide et comme bombardier, son prototype effectua son premier vol le 24 février 1935. Sa vitesse était comparable à celle des chasseurs alors en service. Deux ans plus tard, les He 111B-I opéraient en Espagne. Le He 111 fut engagé sur tous les fronts jusqu’à la capitulation.

Les versions espagnoles

En septembre 1941 la CASA reçut un contrat pour la production de 200 He 111H.16, dont le prototype vola le 23 mai 1945. L’approvisionnement en moteurs retarda le programme tant et si bien qu’on leur substitua des Rolls-Royce Merlin 500-29. Le premier C-2.111 vola le 3 août 1951 avec les nouveaux moteurs et au total 135 appareils en seront équipés ou rééquipés en trois versions : B.21 de bombardement, T.8B d’entraînement et BR.21 de reconnaissance photographique et de cartographie qui vola en 1955.

Avion Casa Heinkel HE-111
Avion Casa Heinkel HE-111

Les multiples services des BR.21

Les BR.21 réalisés à 28 exemplaires servirent à la 96 Escuadrilla puis à la Ala 28 de Reconocimiento. Ils participèrent à la défense du Sahara Espagnol de mai 1956 à février 1957 et restèrent en Afrique jusqu’en octobre 1962 au sein du 29 Agrupación. Des réorganisations successives virent les BR.21 servir l’Ala 27 et l’Ala Mixta 36 qui se transformèrent en 205 Escuadrón (dissout en septembre 1971) et en 462 Escuadrón qui accomplit la dernière mission des 200 Pedro avec le B.21-27 en janvier 1975.

Bien qu’offrant des performances de 30% inférieures à la version allemande, le CASA C-2.111 eut une longue carrière malgré des capacités d’un autre âge. Son principal mérite fut de procurer des heures de vol aux équipages espagnols.

L’exemplaire du musée

Acheté au gouvernement Espagnole le CASA C-2.111D immatriculé BR21-129 a été livré en vol au Musée en 1975.

Mars 2011 : le Dewoitine D 520, le North American P-51D Mustang, le Republic P-47D Thunderbolt et le Supermarine Spitfire Mk.XVI ont pris un bain de soleil avant de réintégrer le hall. Ces mouvements d’avions ont été effectués dans le cadre du départ du Martin B-26G Marauder pour le musée d’Utah Beach. Le musée en a profité pour démonter le Polikarpov I-153 Tchaïka et le Yakovlev Yak-3, et présenter le Casa C-2.111D à la place du Marauder…

Avion Casa Heinkel HE-111

Dans la même période :

Yakovlev Yak-3

Supermarine Spitfire LF Mk. XVI

Republic P-47D Thunderbolt

Polikarpov I-153

North American P-51D Mustang

Heinkel He 162 A-2 Spatz

Focke-Wulf Fw 190A-8

Fieseler Fi 103 V.1

Douglas C-47A Skytrain Dakota

Dewoitine D 520

Bücker Bü 181C.3 Bestmann

Exposé dans le même hall :

APAD 1

SNCASE SE 3130 Alouette II

Aérospatiale SA 321 G Super Frelon 144

Aérospatiale SA-316B Alouette III 1115 F-ZBAN Sécurité Civile

DASSAULT MIRAGE III C

Saab Sk 37E Viggen

SUD AVIATION SE-210 CARAVELLE

Short S.25 Sandringham Mk7 Bermuda F-OBIP

Boeing 727-22F Bud N166FE FedEx

Aérospatiale SN-601 Corvette 100 31 F-GJAP Airbus

BREGUET Br 941S

Polikarpov I-153

Heinkel He 162 A-2 Spatz

Bücker Bü 181C.3 Bestmann

Bernard 191 GR N°2 Oiseau Canari

NACELLE DU ZEPPELIN LZ 113

VOISIN L.A.S

Nieuport 11 « Bébé »

NIEUPORT XI

JUNKERS J.9 (DI)

DE HAVILLAND D.H. 9

BREGUET XIV A2

SPAD VII

Caudron G3

Caudron G.3

Voisin Farman

SANTOS-DUMONT DEMOISELLE

Morane-Saulnier type H

LEVAVASSEUR ANTOINETTE

DEPERDUSSIN B